L'application de clavardage (chat) pour environnements de travail a enregistré durant le trimestre écoulé, soit le premier de son année fiscale 2021, 201,7 millions de dollars de chiffre d'affaires, ce qui représente une hausse de cinquante pour cent par rapport au trimestre précédent et de 67 pour cent en comparaison avec le trimestre correspondant de l'année dernière.

Cela va de pair avec 12.000 nouveaux clients payants pour un total de 122.000. Le nombre d'organisations qui utilisent Slack, en mode payant ou gratuit, s'établit à 750.000, alors qu'il était de 660.000, il y a trois mois.

Slack continue donc de progresser, mais cela ne permet pas encore à l'entreprise d'être rentable. La perte d'exploitation (GAAP) est de 76,2 millions de dollars, soit 37,8 pour cent du chiffre d'affaires total. C'est aussi plus que la perte essuyée le trimestre précédent.

L'agence de presse Reuters fait observer que les investisseurs sont déçus. D'une part, beaucoup d'entreprises recourent au télétravail et ont donc besoin d'outils collaboratifs tels Slack. D'autre part, Slack reconnaît elle-même qu'à cause de la crise du corona, les dépenses de clients importants ont diminué dans certains secteurs comme les voyages, le covoiturage et l'accueil.

Pour l'ensemble de son exercice fiscal 2021, Slack prévoit un chiffre d'affaires oscillant entre 855 et 870 millions de dollars et une croissance de 36 à 38 pour cent, avec une perte d'exploitation de 100 à 110 millions de dollars.

L'application de clavardage (chat) pour environnements de travail a enregistré durant le trimestre écoulé, soit le premier de son année fiscale 2021, 201,7 millions de dollars de chiffre d'affaires, ce qui représente une hausse de cinquante pour cent par rapport au trimestre précédent et de 67 pour cent en comparaison avec le trimestre correspondant de l'année dernière.Cela va de pair avec 12.000 nouveaux clients payants pour un total de 122.000. Le nombre d'organisations qui utilisent Slack, en mode payant ou gratuit, s'établit à 750.000, alors qu'il était de 660.000, il y a trois mois.Slack continue donc de progresser, mais cela ne permet pas encore à l'entreprise d'être rentable. La perte d'exploitation (GAAP) est de 76,2 millions de dollars, soit 37,8 pour cent du chiffre d'affaires total. C'est aussi plus que la perte essuyée le trimestre précédent.L'agence de presse Reuters fait observer que les investisseurs sont déçus. D'une part, beaucoup d'entreprises recourent au télétravail et ont donc besoin d'outils collaboratifs tels Slack. D'autre part, Slack reconnaît elle-même qu'à cause de la crise du corona, les dépenses de clients importants ont diminué dans certains secteurs comme les voyages, le covoiturage et l'accueil.Pour l'ensemble de son exercice fiscal 2021, Slack prévoit un chiffre d'affaires oscillant entre 855 et 870 millions de dollars et une croissance de 36 à 38 pour cent, avec une perte d'exploitation de 100 à 110 millions de dollars.