Les utilisateurs professionnels (qui doivent souscrire un abonnement payant) verseront à partir du 1er septembre 8,25 euros par mois pour l'abonnement Pro le moins cher au lieu de 7,50 euros actuellement. Tout abonné annuel se verra attribuer une ristourne et paiera 81 euros. Quant aux prix des abonnements Business+ et Enterprise Grid, ils ne changeront pas.

Dans un communiqué posté sur son blog, le service de messagerie signale que la hausse des prix est due au fait que ces dernières années, le logiciel a été fortement étoffé. Depuis son introduction en 2014, Slack y a en effet ajouté toute une série de nouvelles fonctions. Il s'agirait en outre de la première augmentation tarifaire depuis le lancement du produit il y a six ans.

Limite dans le temps

Outre les abonnements professionnels, la version gratuite sera aussi adaptée. La limite des messages et des pièces jointes va disparaître. Elle était fixée à 10.000 messages et à un maximum de 5 Go de pièces jointes. La limite de stockage sera remplacée par une limite dans le remps, ce qui signifie en principe que les messages seront supprimés au bout de nonante jours.

Les utilisateurs professionnels (qui doivent souscrire un abonnement payant) verseront à partir du 1er septembre 8,25 euros par mois pour l'abonnement Pro le moins cher au lieu de 7,50 euros actuellement. Tout abonné annuel se verra attribuer une ristourne et paiera 81 euros. Quant aux prix des abonnements Business+ et Enterprise Grid, ils ne changeront pas.Dans un communiqué posté sur son blog, le service de messagerie signale que la hausse des prix est due au fait que ces dernières années, le logiciel a été fortement étoffé. Depuis son introduction en 2014, Slack y a en effet ajouté toute une série de nouvelles fonctions. Il s'agirait en outre de la première augmentation tarifaire depuis le lancement du produit il y a six ans.Outre les abonnements professionnels, la version gratuite sera aussi adaptée. La limite des messages et des pièces jointes va disparaître. Elle était fixée à 10.000 messages et à un maximum de 5 Go de pièces jointes. La limite de stockage sera remplacée par une limite dans le remps, ce qui signifie en principe que les messages seront supprimés au bout de nonante jours.