'Nous traitons actuellement encore cinq fois plus de demandes qu'en temps normal', déclare la porte-parole Laurence Mortier. 'S'enregistrer à des services en ligne peut dès lors prendre plus de temps que d'habitude. Nous présentons nos excuses pour ce désagrément.'

Mercredi matin, il s'avéra que la plate-forme d'identification des pouvoirs publics était surchargée. En raison de la crise du corona, les services en ligne enregistraient plus d'utilisateurs, alors que l'envoi des déclarations d'impôts pré-remplies amplifiait encore les problèmes. De ce fait, les utilisateurs ne pouvaient plus se connecter ou à tout le moins difficilement aux applications gouvernementales telles Tax-on-web ou mypension.be. Une fois connectés, les utilisateurs ne connaissaient plus de problème avec Tax-on-web.

La perturbation est d'autant plus malencontreuse que Tax-on-web est opérationnel en ligne depuis mardi après-midi pour l'exercice fiscal 2020.

'Nous traitons actuellement encore cinq fois plus de demandes qu'en temps normal', déclare la porte-parole Laurence Mortier. 'S'enregistrer à des services en ligne peut dès lors prendre plus de temps que d'habitude. Nous présentons nos excuses pour ce désagrément.'Mercredi matin, il s'avéra que la plate-forme d'identification des pouvoirs publics était surchargée. En raison de la crise du corona, les services en ligne enregistraient plus d'utilisateurs, alors que l'envoi des déclarations d'impôts pré-remplies amplifiait encore les problèmes. De ce fait, les utilisateurs ne pouvaient plus se connecter ou à tout le moins difficilement aux applications gouvernementales telles Tax-on-web ou mypension.be. Une fois connectés, les utilisateurs ne connaissaient plus de problème avec Tax-on-web. La perturbation est d'autant plus malencontreuse que Tax-on-web est opérationnel en ligne depuis mardi après-midi pour l'exercice fiscal 2020.