Cela fait quelques années déjà que Proximus déploie la fibre optique en remplacement de l'ancien réseau cuivré. Là où la fibre optique est active depuis cinq ans, l'ancien réseau en cuivre (à technologie VDSL) est désactivé progressivement. C'est encore très limité actuellement, puisque la première phase de suppression est prévue pour le 31 mars avenue Anspach à Bruxelles. Ultérieurement suivront quelques autres quartiers bruxellois.

Mais cette évolution aura un effet étrange pour les clients de Scarlet, filiale de Proximus. A Deurne notamment, les clients ont appris que pour cette raison, ils devraient pour la fin de l'année se trouver un nouveau fournisseur, parce que Scarlet ne propose pas (encore) d'abonnement à la fibre optique.

Proximus confirme la situation et précise que Scarlet prépare bien une offre de fibre optique. Mais chez les clients pour qui cette offre viendra trop tardivement et où le réseau cuivré sera supprimé dès cette année, Proximus va lui-même proposer une offre commerciale. Data News a appris d'un client se trouvant dans ce cas qu'il recevra de Proximus un abonnement à la fibre optique (plus rapide) avec maintien du tarif Scarlet pendant deux ans.

Plus économique si on change à deux reprises

Il est cependant question d'une hausse de prix à long terme dans la mesure où les abonnements chez Proximus sont plus coûteux que chez Scarlet. Mais en principe, les clients seront libres d'accepter l'offre commerciale de Proximus, puis ultérieurement de revenir chez Scarlet, lorsqu'une offre de fibre optique sera disponible. Ce faisant, leur abonnement restera normalement plus économique, même si les prix de cette offre de fibre optique ne sont actuellement pas encore connus.

Aujourd'hui, l'abonnement internet le plus abordable chez Scarlet est de 23 euros par mois (Internet Poco, 50 Go de volume à 30 Mbps). Chez Proximus, le prix est de 27,50 euros par mois (Internet Start, 100 Go de volume à 50 Mbps).

Le client qui combine TV et internet, paie à présent chez Scarlet 40 euros par mois (volume illimité à 50 Mbps). Chez Proximus, les tarifs débutent à 59,99 euros par mois (volume illimité à 100 Mbps). Tout souscripteur d'un abonnement à la fibre optique de Proximus à des vitesses nettement supérieures paie actuellement en combinaison avec la TV quatre-vingts euros par mois. Pour l'internet uniquement sur la fibre optique, le tarif le plus économique est de 42,95 euros par mois (150 Go de volume à 120 Mbps) ou de 56,99 euros (illimité à 350 Mbps)

Chez le concurrent Edpnet, qui utilise à la fois le réseau cuivré et le réseau à fibre optique de Proximus pour ses services internet, on confirme qu'un abonnement à la fibre optique pourrait être plus cher. Ici aussi, les clients devront changer, lorsque le réseau VDSL sera désactivé. Cela signifie que pour tout client qui dispose aujourd'hui de l'abonnement le plus économique sur VDSL, tel ne sera plus le cas à l'avenir et ce, même si l'opérateur propose déjà des abonnements à la fibre optique à partir de 35,99 euros (sans TV). Les modems actuels pourront être réutilisés.

Tout semble donc indiquer que Scarlet est quelque peu pris de vitesse par les projets de Proximus. L'opérateur 'low cost' sortira une offre de fibre optique, mais qui arrivera trop tard pour un certain nombre de quartiers où le cuivre sera désactivé dès cette année. Quoi qu'il en soit, quiconque est prêt à faire preuve d'un peu de flexibilité, pourra passer pour le même prix chez Proximus, avant de revenir ensuite chez Scarlet.

Cela fait quelques années déjà que Proximus déploie la fibre optique en remplacement de l'ancien réseau cuivré. Là où la fibre optique est active depuis cinq ans, l'ancien réseau en cuivre (à technologie VDSL) est désactivé progressivement. C'est encore très limité actuellement, puisque la première phase de suppression est prévue pour le 31 mars avenue Anspach à Bruxelles. Ultérieurement suivront quelques autres quartiers bruxellois.Mais cette évolution aura un effet étrange pour les clients de Scarlet, filiale de Proximus. A Deurne notamment, les clients ont appris que pour cette raison, ils devraient pour la fin de l'année se trouver un nouveau fournisseur, parce que Scarlet ne propose pas (encore) d'abonnement à la fibre optique.Proximus confirme la situation et précise que Scarlet prépare bien une offre de fibre optique. Mais chez les clients pour qui cette offre viendra trop tardivement et où le réseau cuivré sera supprimé dès cette année, Proximus va lui-même proposer une offre commerciale. Data News a appris d'un client se trouvant dans ce cas qu'il recevra de Proximus un abonnement à la fibre optique (plus rapide) avec maintien du tarif Scarlet pendant deux ans.Il est cependant question d'une hausse de prix à long terme dans la mesure où les abonnements chez Proximus sont plus coûteux que chez Scarlet. Mais en principe, les clients seront libres d'accepter l'offre commerciale de Proximus, puis ultérieurement de revenir chez Scarlet, lorsqu'une offre de fibre optique sera disponible. Ce faisant, leur abonnement restera normalement plus économique, même si les prix de cette offre de fibre optique ne sont actuellement pas encore connus.Aujourd'hui, l'abonnement internet le plus abordable chez Scarlet est de 23 euros par mois (Internet Poco, 50 Go de volume à 30 Mbps). Chez Proximus, le prix est de 27,50 euros par mois (Internet Start, 100 Go de volume à 50 Mbps).Le client qui combine TV et internet, paie à présent chez Scarlet 40 euros par mois (volume illimité à 50 Mbps). Chez Proximus, les tarifs débutent à 59,99 euros par mois (volume illimité à 100 Mbps). Tout souscripteur d'un abonnement à la fibre optique de Proximus à des vitesses nettement supérieures paie actuellement en combinaison avec la TV quatre-vingts euros par mois. Pour l'internet uniquement sur la fibre optique, le tarif le plus économique est de 42,95 euros par mois (150 Go de volume à 120 Mbps) ou de 56,99 euros (illimité à 350 Mbps)Chez le concurrent Edpnet, qui utilise à la fois le réseau cuivré et le réseau à fibre optique de Proximus pour ses services internet, on confirme qu'un abonnement à la fibre optique pourrait être plus cher. Ici aussi, les clients devront changer, lorsque le réseau VDSL sera désactivé. Cela signifie que pour tout client qui dispose aujourd'hui de l'abonnement le plus économique sur VDSL, tel ne sera plus le cas à l'avenir et ce, même si l'opérateur propose déjà des abonnements à la fibre optique à partir de 35,99 euros (sans TV). Les modems actuels pourront être réutilisés.Tout semble donc indiquer que Scarlet est quelque peu pris de vitesse par les projets de Proximus. L'opérateur 'low cost' sortira une offre de fibre optique, mais qui arrivera trop tard pour un certain nombre de quartiers où le cuivre sera désactivé dès cette année. Quoi qu'il en soit, quiconque est prêt à faire preuve d'un peu de flexibilité, pourra passer pour le même prix chez Proximus, avant de revenir ensuite chez Scarlet.