Samsung voit Huawei se rapprocher

02/11/18 à 13:05 - Mise à jour à 15:52

Source: Datanews

On achète moins de smartphones qu'il y a un an, et ce recul est surtout ressenti par Samsung et les acteurs plus modestes. Par contre, Huawei et Xiaomi s'en tirent étonnamment bien.

Samsung voit Huawei se rapprocher

© Getty Images/iStockphoto

Selon les chiffres publiés par l'analyste de marché IDC à propos du troisième trimestre de cette année, on a vendu entre début juillet et fin septembre 355,2 millions de smartphones. C'est six pour cent de moins que durant la même période de l'année dernière. Plus important encore: cela fait quatre trimestres de suite que ces chiffres régressent.

Voilà qui préoccupe IDC. Le cabinet d'analystes s'attend certes à une nouvelle croissance en 2019, mais sans oser préciser son amplitude.

Si l'on considère le top cinq, on observe que Samsung demeure le numéro un du marché, même si son avance décroît. Avec 72,2 millions d'appareils vendus (20,3 pour cent de part de marché), l'entreprise a vu ses ventes diminuer de 13,4 pour cent. Selon IDC, le produit-phare, à savoir le Galaxy Note 9, se distingue certes, maos l'entreprise cède du terrain dans les segments intermédiaire et inférieur.

Huawei a effectué le mouvement inverse. Cela fait deux trimestres consécutifs que l'entreprise est le deuxième plus important vendeur de smartphones au monde. Elle a vendu 52 millions d'appareils (14,6 pour cent de part de marché), en hausse de 32,9 pour cent sur une base annuelle.

Apple, qui occupe la troisième place, semble l'acteur le plus stable avec ses 46,9 millions d'appareils vendus (13,2 pour cent de part de marché), en recul de 0,5 pour cent.

© .

Xiaomi croît pour sa part de pas moins de 21,2 pour cent avec ses 34,3 millions d'appareils écoulés (9,7 pour cent de part de marché). Selon IDC, c'est là le résultat d'une période fructueuse en Inde et en Indonésie et au fait que l'acteur chinois commence progressivement à écouler ses appareils en Europe.

OPPO, un acteur encore fortement inconnu en Europe, a vendu de son côté 29,9 millions d'appareils (8,4 pour cent de part de marché), en recul de 2,1 pour cent.

Ce top cinq occupe deux tiers du marché environ. Les autres acteurs (pensez à HTC, Sony, LG, OnePlus, Wiko, Nokia, BlackBerry, Motorola, Asus et d'autres) ont écoulé conjointement 119,9 millions d'appareils, en recul de 19,9 pour cent par rapport à il y a un an, même si cette baisse ne s'applique pas aux ventes individuelles de certains d'entre eux.

Nos partenaires