Grâce à ces investissements, le géant de l'électronique souhaite renforcer sa position internationale parmi les fabricants de semi-conducteurs et dans d'autres secteurs, mais aussi développer de nouveaux domaines. Il s'agit notamment de la robotique et des technologies de télécommunications de nouvelle génération.

Le géant de la "tech" est le plus grand conglomérat de Corée du Sud. Son chiffre d'affaires global est l'équivalent d'un cinquième du produit national brut du pays. Samsung Electronics, sa filiale vaisseau amiral, est le plus grand fabricant mondial de smartphones.

Semi-conducteurs

Dans le domaine des semi-conducteurs, la société a affirmé qu'elle chercherait à améliorer les technologies de pointe pour faire face à la "demande de long-terme plutôt qu'aux changements à court terme". Elle cherchera aussi à étendre son activité biopharmaceutique par le biais de ses filiales Samsung Biologics et Samsung Bioepisit. La conglomérat construira deux nouvelles usines en plus de trois en fonctionnement actuellement en vue de se lancer dans la fabrication de vaccins.

Ces plans prévoient des investissements en équipements, en recherche et développement ainsi que des fusions et acquisitions. Samsung a annoncé mardi que 180 milliards de wons du montant total de l'investissement seront investis en Corée du Sud. D'ici 2023, le groupe souhaite créer 40.000 emplois, dont 10.000 en plus des 30.000 déjà prévus. Il pourrait permettre aussi 560.000 embauches dans les industries liées à celle de Samsung. Ces dépenses prévues sont supérieures d'environ 60.000 milliards de wons au précédent plan d'investissement de 2018.

Grâce à ces investissements, le géant de l'électronique souhaite renforcer sa position internationale parmi les fabricants de semi-conducteurs et dans d'autres secteurs, mais aussi développer de nouveaux domaines. Il s'agit notamment de la robotique et des technologies de télécommunications de nouvelle génération. Le géant de la "tech" est le plus grand conglomérat de Corée du Sud. Son chiffre d'affaires global est l'équivalent d'un cinquième du produit national brut du pays. Samsung Electronics, sa filiale vaisseau amiral, est le plus grand fabricant mondial de smartphones. Dans le domaine des semi-conducteurs, la société a affirmé qu'elle chercherait à améliorer les technologies de pointe pour faire face à la "demande de long-terme plutôt qu'aux changements à court terme". Elle cherchera aussi à étendre son activité biopharmaceutique par le biais de ses filiales Samsung Biologics et Samsung Bioepisit. La conglomérat construira deux nouvelles usines en plus de trois en fonctionnement actuellement en vue de se lancer dans la fabrication de vaccins. Ces plans prévoient des investissements en équipements, en recherche et développement ainsi que des fusions et acquisitions. Samsung a annoncé mardi que 180 milliards de wons du montant total de l'investissement seront investis en Corée du Sud. D'ici 2023, le groupe souhaite créer 40.000 emplois, dont 10.000 en plus des 30.000 déjà prévus. Il pourrait permettre aussi 560.000 embauches dans les industries liées à celle de Samsung. Ces dépenses prévues sont supérieures d'environ 60.000 milliards de wons au précédent plan d'investissement de 2018.