Cette information émane du journal sud-coréen Electronic Times. En réaction, Samsung déclare que la décision finale n'a pas encore été prise. "L'ensemble du marché du smartphone connaît des difficultés en raison d'un ralentissement de sa croissance", déclare-t-on chez Samsung par voie d'un communiqué adressé à l'agence de presse Reuters. "La branche Samsung Electronic à Tianjin entend se focaliser sur des activités destinées à améliorer son efficience."

L'entreprise sud-coréenne Samsung est le plus important fabricant de smartphones au monde, mais l'entreprise vient pourtant d'annoncer des résultats décevants pour le trimestre écoulé. C'est surtout en Chine, l'un des marchés en croissance la plus rapide au monde pour les appareils mobiles, que la concurrence est féroce. Il y a cinq ans encore, Samsung détenait vingt pour cent du marché chinois, contre un pour cent seulement aujourd'hui et ce, en raison de rivaux tels Huawei en Xiaomi qui s'emparent d'une plus grande part du gâteau.

En plus de son usine de Tianjin, Samsung en possède une seconde en Chine, plus précisément à Huizhou. Ces dernières années, l'entreprise a toutefois déplacé une grande partie de sa production au Vietnam et en Inde, où les salaires ont augmenté moins vite qu'en Chine. Selon le journal Electronic Times, l'usine de Tianjin produit annuellement 36 millions d'appareils mobiles, alors que celle de Huizhou en fabrique 72 millions. Quant aux deux usines que Samsung possède au Vietnam, elles produisent conjointement 240 millions de téléphones mobiles par an.