Selon l'analyste Gartner, 1.433.859.4000 appareils ont été vendus en 2021. Cela représente une hausse de six pour cent par rapport à 2020, même si Gartner apporte la nuance, selon laquelle 2020 enregistra une baisse de 12,5 pour cent à cause du corona. C'est surtout durant la première moitié de 2021 que les ventes sont reparties à la hausse.

Samsung reste le numéro un avec 19 pour cent de part de marché. Apple le suit de près avec 16,7 pour cent, alors que Xiaomi (13,2 pour cent) vient ensuite. OPPO et Vivo complètent le top cinq avec respectivement 9,6 et 9,5 pour cent. Le reste du marché représente conjointement 32 pour cent.

Les acteurs en vue croissent

Ce qui est étonnant, c'est que tous les acteurs composant le top cinq croissent. Xiaomi, OPPO et Vivo progressent même en moyenne d'un quart, alors que les acteurs en dehors du top cinq perdent conjointement 14,1 pour cent de parts de marché. Selon Gartner, les trois acteurs chinois ont réussi à gagner du terrain en s'étendant en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Amérique du Sud. Mais elles ont pris en partie aussi la place occupée par Huawei et LG. Cette dernière renonce aux smartphones, alors qu'Huawei ne peut plus lancer de systèmes d'exploitation Android à part entière en raison des embargos américains.

Gartner
© Gartner

Achats reportés de 2020

Gartner fait observer que la croissance totale est due au fait qu'il y a de nouveau davantage de points de vente, mais aussi des appareils 5G plus abordables. Mais ce qui n'est pas anodin, c'est que moins de gens ont acheté un nouvel appareil en 2020. Cet achat reporté a été souvent comblé en 2021. En même temps, l'analyste signale que le marché mondial est encore et toujours soumis à des carences de certains composants ou à des problèmes de livraison qui expliquent un recul des ventes au quatrième trimestre.

Durant le quatrième trimestre de 2021, Apple a dépassé Samsung avec une part de marché de 21,9 pour cent contre 18,2 pour cent pour Samsung et ce, même si les résultats trimestriels sont relatifs sur le marché des smartphones. C'est ainsi qu'en général, Apple lance après l'été un nouvel iPhone, ce qui donne à l'entreprise une légère hausse de ses chiffres de vente dans les mois qui suivent.

Selon l'analyste Gartner, 1.433.859.4000 appareils ont été vendus en 2021. Cela représente une hausse de six pour cent par rapport à 2020, même si Gartner apporte la nuance, selon laquelle 2020 enregistra une baisse de 12,5 pour cent à cause du corona. C'est surtout durant la première moitié de 2021 que les ventes sont reparties à la hausse.Samsung reste le numéro un avec 19 pour cent de part de marché. Apple le suit de près avec 16,7 pour cent, alors que Xiaomi (13,2 pour cent) vient ensuite. OPPO et Vivo complètent le top cinq avec respectivement 9,6 et 9,5 pour cent. Le reste du marché représente conjointement 32 pour cent. Ce qui est étonnant, c'est que tous les acteurs composant le top cinq croissent. Xiaomi, OPPO et Vivo progressent même en moyenne d'un quart, alors que les acteurs en dehors du top cinq perdent conjointement 14,1 pour cent de parts de marché. Selon Gartner, les trois acteurs chinois ont réussi à gagner du terrain en s'étendant en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Amérique du Sud. Mais elles ont pris en partie aussi la place occupée par Huawei et LG. Cette dernière renonce aux smartphones, alors qu'Huawei ne peut plus lancer de systèmes d'exploitation Android à part entière en raison des embargos américains.Gartner fait observer que la croissance totale est due au fait qu'il y a de nouveau davantage de points de vente, mais aussi des appareils 5G plus abordables. Mais ce qui n'est pas anodin, c'est que moins de gens ont acheté un nouvel appareil en 2020. Cet achat reporté a été souvent comblé en 2021. En même temps, l'analyste signale que le marché mondial est encore et toujours soumis à des carences de certains composants ou à des problèmes de livraison qui expliquent un recul des ventes au quatrième trimestre.Durant le quatrième trimestre de 2021, Apple a dépassé Samsung avec une part de marché de 21,9 pour cent contre 18,2 pour cent pour Samsung et ce, même si les résultats trimestriels sont relatifs sur le marché des smartphones. C'est ainsi qu'en général, Apple lance après l'été un nouvel iPhone, ce qui donne à l'entreprise une légère hausse de ses chiffres de vente dans les mois qui suivent.