Le principal fabricant de puces et de smartphones au monde table pour le troisième trimestre sur un bénéfice d'exploitation de 7.700 milliards de wons (quelque 5,9 milliards d'euros). C'est la plus qu'une régression de moitié par rapport au troisième trimestre de l'année dernière. Mais les analystes avaient pourtant prévu un bénéfice d'exploitation encore plus bas.

Le chiffre d'affaires trimestriel reculerait de 5,3 pour cent à 62.000 milliards de wons. Les résultats exacts seront annoncés plus tard ce mois-ci. Le fait est que depuis la fin de l'année passée, Samsung pâtit d'un faible marché des puces en raison notamment de la guerre commerciale opposant la Chine et les Etats-Unis et des problèmes rencontrés par la firme chinoise Huawei. L'on s'attend cependant à ce que ce marché se redresse.

Les semi-conducteurs sont les principaux moteurs du bénéfice chez Samsung. Sur le marché des smartphones, l'entreprise sud-coréenne a pu profiter d'une forte demande de son Galaxy Note 10 notamment. Samsung produit également des écrans OLED pour l'iPhone 11 Pro de la firme américaine Apple.