Tout comme pour le S20, trois versions d'offrent à vous: le S21 Ultra, le S21+ et la S21'basique', toutes trois assez coûteuses, selon une... bonne vieille habitude de Samsung. Le S21+ coûte entre 1.049 et 1.099 euros, alors que le S21 de base est proposé à des prix variant entre 849 et 899 euros, en fonction de ce qu'il s'accompagne de 128 ou de 256 Go de mémoire.

Le Galaxy S21 Ultra, lui, se caractérise par trois prix différents: 1.249 euros pour 128 Go de capacité de stockage et 12 Go de RAM, 1.429 euros pour 256 Go d'espace de stockage et 12 Go de RAM, où 1.429 euros pour 512 Go d'espace de stockage et 16 Go de RAM. Les nouveaux Buds Pro reviennent, eux, à 229 euros.

Les appareils seront disponibles à partir du 29 janvier. Pour ces prix, recevrez-vous un appareil unique et innovant? Non. Même si le processeur et plusieurs gadgets ont été adaptés, on n'y trouve aucune véritable innovation. C'est à un point tel que les spécifications pures n'attirèrent quasiment pas l'attention lors du briefing organisé par Samsung pour la presse. Quasiment tout l'intérêt se porta sur les appareils photo.

Samsung Galaxy S21, Samsung
Samsung Galaxy S21 © Samsung

Meilleure image

Le Galaxy S21 Ultra dispose de quatre appareils photo à l'arrière: Ultra Wide (12 méga-pixels, F2.2, 120 degrés d'amplitude), Wide (108 méga-pixels, F1.8 à stabilisation de l'image), Tele1 (10 méga-pixels Dual Pixel, F2.4, zoom optique 3x et stabilisation de l'image), Tele2 (10 méga-pixels Dual Pixel, F4.9, zoom optique 10x et stabilisation de l'image) et autofocus au laser. A l'avant, il s'agit d'un appareil photo de 40 méga-pixels.

Les deux autres modèles du S21 s'en tiennent à trois appareils photo à l'arrière Ultra Wide (12 MP), Wide (12 MP) et Tele (64 MP). A l'avant, il s'agit d'un appareil photo de 10 méga-pixels.

C'est impressionnant, mais c'est en grande partie ce que le S20 proposait déjà. Il en va de même pour la possibilité de filmer en 8K. Samsung insiste sur le fait qu'il est aussi possible de prendre des photos des vidéos, mais cela non plus, n'est pas vraiment révolutionnaire. C'est en effet une fonction que HTC avait introduite il y a quatre ans déjà.

L'appareil photo est équipé d'une meilleure stabilisation de l'image, destinée à fournir des images plus nettes avec le zoom 30x. Tout comme pour le S20, le S21 possède un zoom optique 10x, mais est étendu par voie numérique jusqu'à 30x et 100x. Il nous faut cependant vous avertir qu'il s'agit dans la pratique d'un slogan de marketing. Lors de notre test du S20, il était apparu que dans ce mode, on pouvait à peine effectuer des photos nettes.

Samsung Galaxy S21 Ultra, Samsung
Samsung Galaxy S21 Ultra © Samsung

Ce qui est intéressant par contre, c'est que Samsung a rénové la fonction Single Take. Il s'agit là d'un mode photo que nous avions énormément apprécié sur le Galaxy S20. Il génère d'une vidéo plusieurs photos et fragments (accéléré, noir/blanc, etc.). Ce mode offre à présent le ralenti dynamique, par lequel des portions de vidéos sont automatiquement ralenties.

Retrouver ses clés

Samsung semble surtout avoir mis l'accent sur la collaboration avec d'autres appareils de son écurie. C'est ainsi qu'avec SmartThings Find via Bluetooth, il vous sera possible de retrouver l'emplacement (ou le dernier emplacement détecté) de votre smartphone, de vos oreillettes ou de la Galaxy Smart Tag nouvellement lancée. Il s'agit là d'une mini-étiquette que vous pourrez accrocher à une valise, à des clés ou à un animal domestique.

En même temps que le Galaxy S21, Samsung présente également les nouveaux Buds Pro, la troisième génération des oreillettes sans fil en seulement un an. Tout comme les Buds Live, celles-ci sont équipées de la réduction du bruit ambiant et sont étanches IPx7. Cela signifie qu'elles résistent à la pluie et à la transpiration, mais ne conviennent quand même pas lorsqu'on va se baigner.

Plus rapide

Les trois appareils embarquent tous deux processeurs octa-coeur 64 bits à 5 nm, dont le premier se caractérise par de vitesses de 2,9 GHz + 2,8 GHz + 2,2 GHz. Et le second par des vitesses de 2,8 GHz + 2,4 GHz + 1,8 GHz.

On ignore si les deux dernières vitesses d'horloge concernent le GPU ou le processeur AI. Samsung parle d'un 'CPU plus rapide de 20 pour cent, d'un GPU plus rapide de 35 pour cent et d'un processeur AI 2x plus rapide', sans ajouter si c'est par rapport au S20, à un modèle Samsung plus ancien ou au Nokia 3310.

Le scanner d'empreintes digitales du smartphone est 1,7 fois plus grand que son prédécesseur, et l'écran est de type AMOLED 2x avec une vitesse de rafraîchissement de 120 Hz. Les appareils sont également étanches jusqu'à IP68, ce qui signifie qu'ils peuvent être utilisés pendant une demi-heure maximum à une profondeur d'un mètre tout au plus.

Samsung Galaxy S21+, Samsung
Samsung Galaxy S21+ © Samsung

Les différences

Les S21 et S21+ sont quasiment identiques. Leurs principales différences: le S21 dispose d'un écran de 6,2 pouces et d'une batterie de 4.000 mAh, alors que le S21+ possède un écran de 6,7 pouces et une batterie de 4.800 mAh. Cette batterie est optimisée au moyen de l'AI sur base de votre comportement, mais cela n'est pas nouveau non plus, puisque cela avait été fait il y a quelques années déjà par d'autres fabricants.

En outre, les deux modèles offrent 8 Go de RAM et 128 ou 256 Go d'espace de stockage. L'appareil photo à l'arrière se compose de trois objectifs: Ultra Wide (12 MP), Wide (12 MP) et Tele (64 MP). A l'avant, il s'agit d'un modèle de 10 méga-pixels.

Le Galaxy S21 Ultra propose un écran plus grand encore de 6,8 pouces, une batterie de 5.000 mAh, 12 ou de 16 Go de RAM, et 128, 256 ou 512 Go d'espace de stockage.

Pas mal de tralala, mais peu d'innovation

Samsung a lancé son tout dernier cheval de bataille avec pas mal de tralala. Les journalistes avaient dû fin décembre déjà signé un document de confidentialité. En guise de gadget, une cassette vidéo vierge avait été envoyée pour insister sur la manière dont on filme aujourd'hui avec un smartphone.

Même durant le briefing presse, on a insisté pour qu'on écoute les informations avec un casque. Au cas où on cohabiterait avec un espion industriel d'Apple ou d'Huawei. Même la connexion au portail de Samsung pour recevoir les photos des produits se faisait via un login unique ne fonctionnant que sur une seule adresse IP. Pas mal tension donc pour un appareil, dont les détails étaient connus depuis des semaines déjà.

Toute cette confidentialité était-elle destinée à nous surprendre avec un appareil époustouflant? Non. Il s'agit d'une sérieuse mise à jour du S20, mais dans la pratique, Samsung met surtout l'accent sur les updates logicielles. Il s'agit là peut-être du top-appareil de Samsung, mais ce n'est ni une révolution ni une rénovation substantielle de l'appareil de l'année dernière, voire de celui d'il y a deux ans.

Tout comme pour le S20, trois versions d'offrent à vous: le S21 Ultra, le S21+ et la S21'basique', toutes trois assez coûteuses, selon une... bonne vieille habitude de Samsung. Le S21+ coûte entre 1.049 et 1.099 euros, alors que le S21 de base est proposé à des prix variant entre 849 et 899 euros, en fonction de ce qu'il s'accompagne de 128 ou de 256 Go de mémoire.Le Galaxy S21 Ultra, lui, se caractérise par trois prix différents: 1.249 euros pour 128 Go de capacité de stockage et 12 Go de RAM, 1.429 euros pour 256 Go d'espace de stockage et 12 Go de RAM, où 1.429 euros pour 512 Go d'espace de stockage et 16 Go de RAM. Les nouveaux Buds Pro reviennent, eux, à 229 euros. Les appareils seront disponibles à partir du 29 janvier. Pour ces prix, recevrez-vous un appareil unique et innovant? Non. Même si le processeur et plusieurs gadgets ont été adaptés, on n'y trouve aucune véritable innovation. C'est à un point tel que les spécifications pures n'attirèrent quasiment pas l'attention lors du briefing organisé par Samsung pour la presse. Quasiment tout l'intérêt se porta sur les appareils photo.Meilleure imageLe Galaxy S21 Ultra dispose de quatre appareils photo à l'arrière: Ultra Wide (12 méga-pixels, F2.2, 120 degrés d'amplitude), Wide (108 méga-pixels, F1.8 à stabilisation de l'image), Tele1 (10 méga-pixels Dual Pixel, F2.4, zoom optique 3x et stabilisation de l'image), Tele2 (10 méga-pixels Dual Pixel, F4.9, zoom optique 10x et stabilisation de l'image) et autofocus au laser. A l'avant, il s'agit d'un appareil photo de 40 méga-pixels.Les deux autres modèles du S21 s'en tiennent à trois appareils photo à l'arrière Ultra Wide (12 MP), Wide (12 MP) et Tele (64 MP). A l'avant, il s'agit d'un appareil photo de 10 méga-pixels.C'est impressionnant, mais c'est en grande partie ce que le S20 proposait déjà. Il en va de même pour la possibilité de filmer en 8K. Samsung insiste sur le fait qu'il est aussi possible de prendre des photos des vidéos, mais cela non plus, n'est pas vraiment révolutionnaire. C'est en effet une fonction que HTC avait introduite il y a quatre ans déjà.L'appareil photo est équipé d'une meilleure stabilisation de l'image, destinée à fournir des images plus nettes avec le zoom 30x. Tout comme pour le S20, le S21 possède un zoom optique 10x, mais est étendu par voie numérique jusqu'à 30x et 100x. Il nous faut cependant vous avertir qu'il s'agit dans la pratique d'un slogan de marketing. Lors de notre test du S20, il était apparu que dans ce mode, on pouvait à peine effectuer des photos nettes.Ce qui est intéressant par contre, c'est que Samsung a rénové la fonction Single Take. Il s'agit là d'un mode photo que nous avions énormément apprécié sur le Galaxy S20. Il génère d'une vidéo plusieurs photos et fragments (accéléré, noir/blanc, etc.). Ce mode offre à présent le ralenti dynamique, par lequel des portions de vidéos sont automatiquement ralenties.Retrouver ses clésSamsung semble surtout avoir mis l'accent sur la collaboration avec d'autres appareils de son écurie. C'est ainsi qu'avec SmartThings Find via Bluetooth, il vous sera possible de retrouver l'emplacement (ou le dernier emplacement détecté) de votre smartphone, de vos oreillettes ou de la Galaxy Smart Tag nouvellement lancée. Il s'agit là d'une mini-étiquette que vous pourrez accrocher à une valise, à des clés ou à un animal domestique.En même temps que le Galaxy S21, Samsung présente également les nouveaux Buds Pro, la troisième génération des oreillettes sans fil en seulement un an. Tout comme les Buds Live, celles-ci sont équipées de la réduction du bruit ambiant et sont étanches IPx7. Cela signifie qu'elles résistent à la pluie et à la transpiration, mais ne conviennent quand même pas lorsqu'on va se baigner.Plus rapideLes trois appareils embarquent tous deux processeurs octa-coeur 64 bits à 5 nm, dont le premier se caractérise par de vitesses de 2,9 GHz + 2,8 GHz + 2,2 GHz. Et le second par des vitesses de 2,8 GHz + 2,4 GHz + 1,8 GHz.On ignore si les deux dernières vitesses d'horloge concernent le GPU ou le processeur AI. Samsung parle d'un 'CPU plus rapide de 20 pour cent, d'un GPU plus rapide de 35 pour cent et d'un processeur AI 2x plus rapide', sans ajouter si c'est par rapport au S20, à un modèle Samsung plus ancien ou au Nokia 3310.Le scanner d'empreintes digitales du smartphone est 1,7 fois plus grand que son prédécesseur, et l'écran est de type AMOLED 2x avec une vitesse de rafraîchissement de 120 Hz. Les appareils sont également étanches jusqu'à IP68, ce qui signifie qu'ils peuvent être utilisés pendant une demi-heure maximum à une profondeur d'un mètre tout au plus.Les différencesLes S21 et S21+ sont quasiment identiques. Leurs principales différences: le S21 dispose d'un écran de 6,2 pouces et d'une batterie de 4.000 mAh, alors que le S21+ possède un écran de 6,7 pouces et une batterie de 4.800 mAh. Cette batterie est optimisée au moyen de l'AI sur base de votre comportement, mais cela n'est pas nouveau non plus, puisque cela avait été fait il y a quelques années déjà par d'autres fabricants.En outre, les deux modèles offrent 8 Go de RAM et 128 ou 256 Go d'espace de stockage. L'appareil photo à l'arrière se compose de trois objectifs: Ultra Wide (12 MP), Wide (12 MP) et Tele (64 MP). A l'avant, il s'agit d'un modèle de 10 méga-pixels.Le Galaxy S21 Ultra propose un écran plus grand encore de 6,8 pouces, une batterie de 5.000 mAh, 12 ou de 16 Go de RAM, et 128, 256 ou 512 Go d'espace de stockage.Pas mal de tralala, mais peu d'innovationSamsung a lancé son tout dernier cheval de bataille avec pas mal de tralala. Les journalistes avaient dû fin décembre déjà signé un document de confidentialité. En guise de gadget, une cassette vidéo vierge avait été envoyée pour insister sur la manière dont on filme aujourd'hui avec un smartphone. Même durant le briefing presse, on a insisté pour qu'on écoute les informations avec un casque. Au cas où on cohabiterait avec un espion industriel d'Apple ou d'Huawei. Même la connexion au portail de Samsung pour recevoir les photos des produits se faisait via un login unique ne fonctionnant que sur une seule adresse IP. Pas mal tension donc pour un appareil, dont les détails étaient connus depuis des semaines déjà.Toute cette confidentialité était-elle destinée à nous surprendre avec un appareil époustouflant? Non. Il s'agit d'une sérieuse mise à jour du S20, mais dans la pratique, Samsung met surtout l'accent sur les updates logicielles. Il s'agit là peut-être du top-appareil de Samsung, mais ce n'est ni une révolution ni une rénovation substantielle de l'appareil de l'année dernière, voire de celui d'il y a deux ans.