La plainte concerne plus de trois cents publicités. Samsung y affirme que les smartphones Galaxy peuvent résister pendant une demi-heure à un mètre et demi sous l'eau.

Selon l'Australian Competition & Consumer Commission, cela n'a jamais été testé par Samsung, qui ne pouvait donc pas l'affirmer. En outre, Samsung a rejeté les plaintes d'utilisateurs ayant subi des dommages dus à l'eau. "Pour attirer les clients, Samsung a montré les Galaxy dans des situations dans lesquelles ils ne devraient pas être utilisés", explique l'association de défense des consommateurs.

La plainte concerne les modèles Galaxy S10e, S10, S10 Plus, S9, S9 Plus, S8, S8 Plus, S7, S7 Edge, Note 9, Note 8, Note 7, A8, A7 et A5.