Ce qu'on appelle les tests benchmark qui sont notamment utilisés par des examinateurs de produits, mesurent les performances des smartphones et tablettes. Le processeur et la puce graphique du smartphone Galaxy S4 de Samsung atteignent au cours de ces tests des vitesses d'horloge étonnamment supérieures à ce qu'elles sont pendant le déroulement de jeux sophistiqués par exemple. Voilà ce que conclut Anandtech, un magazine de hardware spécialisé dans les tests de puces informatiques, sur base d'une recherche propre.

Le Galaxy S4 reconnaît le logiciel de benchmark et augmente automatiquement les vitesses d'horloge de la puce et du processeur et ce, jusqu'à la capacité maximale, selon Anandtech. Lors d'un test benchmark, la puce graphique atteindrait ainsi une vitesse d'horloge de 533 MHz, alors que sa vitesse d'horloge normale est de 480 MHz.

Samsung dément Samsung nie ces accusations d'Anandtec: "La vitesse d'horloge maximale de 533 MHz est réduite à 480 MHz pour certaines applis de jeu qui tournent longtemps en mode plein écran, mais pas pour des applis telles le S Browser, l'appareil photo, la galerie ou le lecteur vidéo. Les performances varient uniquement pour proposer aux utilisateurs une expérience optimale sans erreur, et pas du tout en vue de manipuler certains résultats benchmark.

Ce qu'on appelle les tests benchmark qui sont notamment utilisés par des examinateurs de produits, mesurent les performances des smartphones et tablettes. Le processeur et la puce graphique du smartphone Galaxy S4 de Samsung atteignent au cours de ces tests des vitesses d'horloge étonnamment supérieures à ce qu'elles sont pendant le déroulement de jeux sophistiqués par exemple. Voilà ce que conclut Anandtech, un magazine de hardware spécialisé dans les tests de puces informatiques, sur base d'une recherche propre. Le Galaxy S4 reconnaît le logiciel de benchmark et augmente automatiquement les vitesses d'horloge de la puce et du processeur et ce, jusqu'à la capacité maximale, selon Anandtech. Lors d'un test benchmark, la puce graphique atteindrait ainsi une vitesse d'horloge de 533 MHz, alors que sa vitesse d'horloge normale est de 480 MHz. Samsung dément Samsung nie ces accusations d'Anandtec: "La vitesse d'horloge maximale de 533 MHz est réduite à 480 MHz pour certaines applis de jeu qui tournent longtemps en mode plein écran, mais pas pour des applis telles le S Browser, l'appareil photo, la galerie ou le lecteur vidéo. Les performances varient uniquement pour proposer aux utilisateurs une expérience optimale sans erreur, et pas du tout en vue de manipuler certains résultats benchmark.