C'est l'agence d'informations sud-coréenne Yonhap News Agency qui affirme que Samsung serait sur le point de prendre cette décision. Tout cela est dû à une enquête réalisée par l'entreprise suite à des plaintes faisant état d'accus qui explosent lors de leur rechargement.

Pour les marchés belge et néerlandais, une action de rappel n'aurait aucun impact. L'appareil a certes été présenté en août, mais la véritable date de lancement du 2 septembre a été, il y a quelque temps, postposée.

Samsung n'a pas encore fait part d'une annonce ou d'une décision officielle à ce propos. Mais Yonhap a parlé avec un responsable de Samsung souhaitant garder l'anonymat, qui déclare que le problème de l'accu touche 0,1 pour cent des appareils environ, ce qui est proportionnellement peu. Mais pour un appareil aussi populaire que la série Galaxy Note, cela peut représenter en chiffres absolus des dizaines de milliers d'unités.

C'est l'agence d'informations sud-coréenne Yonhap News Agency qui affirme que Samsung serait sur le point de prendre cette décision. Tout cela est dû à une enquête réalisée par l'entreprise suite à des plaintes faisant état d'accus qui explosent lors de leur rechargement.Pour les marchés belge et néerlandais, une action de rappel n'aurait aucun impact. L'appareil a certes été présenté en août, mais la véritable date de lancement du 2 septembre a été, il y a quelque temps, postposée.Samsung n'a pas encore fait part d'une annonce ou d'une décision officielle à ce propos. Mais Yonhap a parlé avec un responsable de Samsung souhaitant garder l'anonymat, qui déclare que le problème de l'accu touche 0,1 pour cent des appareils environ, ce qui est proportionnellement peu. Mais pour un appareil aussi populaire que la série Galaxy Note, cela peut représenter en chiffres absolus des dizaines de milliers d'unités.