Son bénéfice opérationnel devrait atteindre sur cette période 14.000 milliards de wons (10,7 milliards de dollars), contre 12.600 milliards de wons lors de la même période de l'année précédente. De plus, le plus grand fabricant de smartphones au monde s'attend à une hausse de 21% sur un an de ses ventes entre avril et juin pour ressortir à 77.000 milliards de wons.

Mais ce serait en repli par rapport au premier trimestre de cette année quand le groupe avait engrangé un chiffre d'affaires de 77.800 milliards de wons. Selon des analystes, le groupe a bénéficié des solides performances de ses activités dans les puces-mémoire qui ont compensé le déclin dans les ventes de smartphones au cours de ce deuxième trimestre.

"Les expéditions de smartphones par Samsung au deuxième trimestre devraient tout juste dépasser les 60 millions d'unités, ce qui est pire qu'anticipé", a relevé auprès de l'AFP Park Sung-soon, analyste de Cape Investment & Securities. Avec des puces-mémoire dans tout un éventail d'appareils et dans les serveurs en cloud --cruciaux pour le télétravail pendant la pandémie de Covid-19--, le secteur est devenu moins dépendant à la saisonnalité de la demande pour des gadgets tels les smartphones et les ordinateurs portables.

Samsung Electronics est la filiale phare du groupe géant Samsung, de loin le plus grand des empires familiaux, connus sous le nom de chaebols, qui dominent les affaires en Corée du Sud. Le chiffre d'affaires du conglomérat équivaut à environ un cinquième du Produit intérieur brut de la Corée du Sud.

Son bénéfice opérationnel devrait atteindre sur cette période 14.000 milliards de wons (10,7 milliards de dollars), contre 12.600 milliards de wons lors de la même période de l'année précédente. De plus, le plus grand fabricant de smartphones au monde s'attend à une hausse de 21% sur un an de ses ventes entre avril et juin pour ressortir à 77.000 milliards de wons.Mais ce serait en repli par rapport au premier trimestre de cette année quand le groupe avait engrangé un chiffre d'affaires de 77.800 milliards de wons. Selon des analystes, le groupe a bénéficié des solides performances de ses activités dans les puces-mémoire qui ont compensé le déclin dans les ventes de smartphones au cours de ce deuxième trimestre."Les expéditions de smartphones par Samsung au deuxième trimestre devraient tout juste dépasser les 60 millions d'unités, ce qui est pire qu'anticipé", a relevé auprès de l'AFP Park Sung-soon, analyste de Cape Investment & Securities. Avec des puces-mémoire dans tout un éventail d'appareils et dans les serveurs en cloud --cruciaux pour le télétravail pendant la pandémie de Covid-19--, le secteur est devenu moins dépendant à la saisonnalité de la demande pour des gadgets tels les smartphones et les ordinateurs portables.Samsung Electronics est la filiale phare du groupe géant Samsung, de loin le plus grand des empires familiaux, connus sous le nom de chaebols, qui dominent les affaires en Corée du Sud. Le chiffre d'affaires du conglomérat équivaut à environ un cinquième du Produit intérieur brut de la Corée du Sud.