La firme sud-coréenne Samsung a conclu un contrat de 6,6 milliards de dollars en vue d'installer et d'entretenir aux Etats-Unis de l'équipement réseautique pour Verizon. Il s'agit là d'une étape importante pour matérialiser les ambitions 5G de l'entreprise technologique.

Le contrat court sur cinq années et porte entre autres sur de l'équipement 5G, même si on ignore exactement combien d'appareils seront réellement destinés à la 5G. Samsung semble saisir ainsi l'opportunité de se profiler comme un acteur 5G international. "Grâce à ce nouveau contrat à long terme, nous allons repousser les limites de l'innovation 5G, afin d'améliorer les expériences mobiles des clients de Verizon", peut-on lire dans un communiqué de presse.

Samsung possédait quelque 3 pour cent du marché des réseaux télécoms en 2019, d'après les chiffres publiés par Dell'Oro Group. La firme était de ce fait un acteur modeste en comparaison avec les 28 pour cent d'Huawei, les 16 pour cent de Nokia et les 14 pour cent d'Ericsson.

La firme sud-coréenne Samsung a conclu un contrat de 6,6 milliards de dollars en vue d'installer et d'entretenir aux Etats-Unis de l'équipement réseautique pour Verizon. Il s'agit là d'une étape importante pour matérialiser les ambitions 5G de l'entreprise technologique.Le contrat court sur cinq années et porte entre autres sur de l'équipement 5G, même si on ignore exactement combien d'appareils seront réellement destinés à la 5G. Samsung semble saisir ainsi l'opportunité de se profiler comme un acteur 5G international. "Grâce à ce nouveau contrat à long terme, nous allons repousser les limites de l'innovation 5G, afin d'améliorer les expériences mobiles des clients de Verizon", peut-on lire dans un communiqué de presse.Samsung possédait quelque 3 pour cent du marché des réseaux télécoms en 2019, d'après les chiffres publiés par Dell'Oro Group. La firme était de ce fait un acteur modeste en comparaison avec les 28 pour cent d'Huawei, les 16 pour cent de Nokia et les 14 pour cent d'Ericsson.