Servicetrace existe depuis 2004 et a établi son siège central à Hessen (Allemagne). L'entreprise a été créée et est dirigée par Markus Duus et se focalise sur la Robotic Process Automation (RPA). Elle compte notamment Atos, Siemens, Fujitsu, Deutsche Telekom et Computacenter au nombre de ses clients.

A présent, Mulesoft, qui fut elle-même absorbée en 2018 par Salesforce, annonce son intention de racheter Servicetrace. Aucun montant n'a été cité, mais le rachat devrait être entériné au troisième trimestre de cette année.

Le focus de Servicetrace est l'automatisation de tâches manuelles en entreprise ou spécifiquement dans l'IT. Selon Brent Hayward, CEO de Mulesoft, Servicetrace peut ainsi s'avérer un complément à l'Einstein Automate de Salesforce, par lequel cette dernière se concentre surtout sur l'automatisation dans des environnements modernes, et la RPA plutôt pour les environnements hérités.

Servicetrace existe depuis 2004 et a établi son siège central à Hessen (Allemagne). L'entreprise a été créée et est dirigée par Markus Duus et se focalise sur la Robotic Process Automation (RPA). Elle compte notamment Atos, Siemens, Fujitsu, Deutsche Telekom et Computacenter au nombre de ses clients.A présent, Mulesoft, qui fut elle-même absorbée en 2018 par Salesforce, annonce son intention de racheter Servicetrace. Aucun montant n'a été cité, mais le rachat devrait être entériné au troisième trimestre de cette année.Le focus de Servicetrace est l'automatisation de tâches manuelles en entreprise ou spécifiquement dans l'IT. Selon Brent Hayward, CEO de Mulesoft, Servicetrace peut ainsi s'avérer un complément à l'Einstein Automate de Salesforce, par lequel cette dernière se concentre surtout sur l'automatisation dans des environnements modernes, et la RPA plutôt pour les environnements hérités.