"Nous y renonçons", a annoncé Benioff. "Twitter ne nous convient pas." Selon les rumeurs, Salesforce était le dernier candidat sérieux en course pour reprendre Twitter, après que d'autres parties intéressées telles Google et Walt Disney se soient précédemment déjà retirées.

Twitter éprouve des difficultés à gagner de l'argent

Cela fait pas mal de temps déjà que Twitter doit affronter la concurrence de Facebook et de Snapchat notamment et éprouve des difficultés à gagner de l'argent avec la publicité. L'entreprise préparerait depuis un certain temps son possible rachat par un acteur plus important, bénéficiant d'une position plus forte sur le marché publicitaire.

(ANP/WK)

"Nous y renonçons", a annoncé Benioff. "Twitter ne nous convient pas." Selon les rumeurs, Salesforce était le dernier candidat sérieux en course pour reprendre Twitter, après que d'autres parties intéressées telles Google et Walt Disney se soient précédemment déjà retirées.Twitter éprouve des difficultés à gagner de l'argentCela fait pas mal de temps déjà que Twitter doit affronter la concurrence de Facebook et de Snapchat notamment et éprouve des difficultés à gagner de l'argent avec la publicité. L'entreprise préparerait depuis un certain temps son possible rachat par un acteur plus important, bénéficiant d'une position plus forte sur le marché publicitaire.(ANP/WK)