Le directeur d'Amazon, propriétaire de l'entreprise astronautique Blue Origin, a en effet planifié son premier voyage dans l'espace pour le 20 juillet. Branson a affirmé dans une interview que ce départ anticipé constituait un pur "hasard" et n'était nullement délibéré.

Virgin Galactic a annoncé vendredi dans une déclaration la date du prochain vol test effectué par son SpaceShipTwo Unity, avec toutefois une réserve : "dans l'attente des prévisions météorologiques et des contrôles techniques". Richard Branson, qui au départ n'aurait dû rejoindre le test qu'à l'occasion d'un vol ultérieur, sera accompagné de trois collaborateurs de l'entreprise. Ils étudieront entre autres "les conditions en cabine, le confort d'assise, la sensation d'apesanteur et la vue sur la Terre". Le tout, afin d'assurer aux prochains astronautes de "ressentir le mieux possible l'émerveillement et l'humilité qu'engendrent les voyages dans l'espace".

Virgin Galactic effectue ses voyages en lançant d'abord son avion-fusée relié à un avion ordinaire. Une fois déconnecté de ce dernier, l'avion-fusée s'approche de l'atmosphère. Le SpaceShipTwo Unity s'est déjà rendu dans l'espace à trois reprises.

Jeff Bezos, quant à lui, emmènera sur le premier vol habité de Blue Origin son frère Mark et Wally Funk, une femme de 82 ans, ainsi que le gagnant d'une vente aux enchères qui a remporté une place à bord de la fusée pour 28 millions de dollars (soit plus de 23 millions d'euros). Wally Funk, qui caressait le rêve de devenir astronaute, sera la personne la plus âgée de l'histoire à voyager dans l'espace.

Elon Musk

Branson et Bezos ne sont pas les seuls milliardaires à s'intéresser aux voyages spatiaux. Elon Musk, le directeur de Tesla, possède aussi une entreprise astronautique : SpaceX. Cette société assure déjà des vols pour la NASA et lance des fusées commerciales, qui servent notamment à mettre des satellites en orbite.

Le directeur d'Amazon, propriétaire de l'entreprise astronautique Blue Origin, a en effet planifié son premier voyage dans l'espace pour le 20 juillet. Branson a affirmé dans une interview que ce départ anticipé constituait un pur "hasard" et n'était nullement délibéré.Virgin Galactic a annoncé vendredi dans une déclaration la date du prochain vol test effectué par son SpaceShipTwo Unity, avec toutefois une réserve : "dans l'attente des prévisions météorologiques et des contrôles techniques". Richard Branson, qui au départ n'aurait dû rejoindre le test qu'à l'occasion d'un vol ultérieur, sera accompagné de trois collaborateurs de l'entreprise. Ils étudieront entre autres "les conditions en cabine, le confort d'assise, la sensation d'apesanteur et la vue sur la Terre". Le tout, afin d'assurer aux prochains astronautes de "ressentir le mieux possible l'émerveillement et l'humilité qu'engendrent les voyages dans l'espace".Virgin Galactic effectue ses voyages en lançant d'abord son avion-fusée relié à un avion ordinaire. Une fois déconnecté de ce dernier, l'avion-fusée s'approche de l'atmosphère. Le SpaceShipTwo Unity s'est déjà rendu dans l'espace à trois reprises.Jeff Bezos, quant à lui, emmènera sur le premier vol habité de Blue Origin son frère Mark et Wally Funk, une femme de 82 ans, ainsi que le gagnant d'une vente aux enchères qui a remporté une place à bord de la fusée pour 28 millions de dollars (soit plus de 23 millions d'euros). Wally Funk, qui caressait le rêve de devenir astronaute, sera la personne la plus âgée de l'histoire à voyager dans l'espace.Branson et Bezos ne sont pas les seuls milliardaires à s'intéresser aux voyages spatiaux. Elon Musk, le directeur de Tesla, possède aussi une entreprise astronautique : SpaceX. Cette société assure déjà des vols pour la NASA et lance des fusées commerciales, qui servent notamment à mettre des satellites en orbite.