De nombreux utilisateurs de l'appli Coronalert n'avaient plus reçu depuis le 5 ou le 6 janvier des données actualisées de ce qu'on appelle les 'contrôles d'exposition'. Les problèmes étaient dus au couplage avec 10 autres pays européens. Depuis le 6 janvier, notre appli anti-corona 'dialogue' en effet avec ses homologues de dix pays européens, ce qui permet d'enregistrer également les contacts à l'étranger.

Vendredi passé, les problèmes avaient été confirmés par le professeur Bart Preneel, qui participa à la création de l'appli anti-corona belge. Une version 1.11.1 de l'appli Android actualisée et développée dans l'urgence devait résoudre les problèmes techniques. Mais tel ne fut malheureusement pas le cas. Notre rédaction a le week-end dernier reçu de très nombreux courriels d'utilisateurs chez qui les données n'étaient encore et toujours pas actualisées après l'installation de la version 1.11.1. Il ne manqua pas non plus de réactions sur Twitter. Sans données actualisées, l'appli Coronalert n'a guère d'utilité car ce sont précisément ces données qui sont utilisées pour évaluer un risque de contamination personnel. Lesdits problèmes ne se manifesteraient pas sur iOS.

Update 12/01

Une nouvelle version 1.11.2 est apparue lundi après-midi dans le Google Play Store. Il en résulte que les problèmes sont à présent entièrement résolus, comme le confirme Bart Preneel. Une fois l'appli installée, tout rentre dans l'ordre, même s'il faut peut-être encore attendre le lendemain, avant que la première mise à jour des 'contrôles d'exposition' soit activée: l'API Google n'autorise qu'une seule mise à jour quotidienne.

De nombreux utilisateurs de l'appli Coronalert n'avaient plus reçu depuis le 5 ou le 6 janvier des données actualisées de ce qu'on appelle les 'contrôles d'exposition'. Les problèmes étaient dus au couplage avec 10 autres pays européens. Depuis le 6 janvier, notre appli anti-corona 'dialogue' en effet avec ses homologues de dix pays européens, ce qui permet d'enregistrer également les contacts à l'étranger.Vendredi passé, les problèmes avaient été confirmés par le professeur Bart Preneel, qui participa à la création de l'appli anti-corona belge. Une version 1.11.1 de l'appli Android actualisée et développée dans l'urgence devait résoudre les problèmes techniques. Mais tel ne fut malheureusement pas le cas. Notre rédaction a le week-end dernier reçu de très nombreux courriels d'utilisateurs chez qui les données n'étaient encore et toujours pas actualisées après l'installation de la version 1.11.1. Il ne manqua pas non plus de réactions sur Twitter. Sans données actualisées, l'appli Coronalert n'a guère d'utilité car ce sont précisément ces données qui sont utilisées pour évaluer un risque de contamination personnel. Lesdits problèmes ne se manifesteraient pas sur iOS.Une nouvelle version 1.11.2 est apparue lundi après-midi dans le Google Play Store. Il en résulte que les problèmes sont à présent entièrement résolus, comme le confirme Bart Preneel. Une fois l'appli installée, tout rentre dans l'ordre, même s'il faut peut-être encore attendre le lendemain, avant que la première mise à jour des 'contrôles d'exposition' soit activée: l'API Google n'autorise qu'une seule mise à jour quotidienne.