Le chiffre d'affaires sur le marché des serveurs dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) a régressé de 3,8 pour cent au dernier trimestre de 2008. Selon le cabinet d'analystes IDC, il s'agit là du plus important recul depuis 3 ans.

Le chiffre d'affaires total sur le marché EMEA des serveurs a été de 3,99 milliards de dollars au troisième trimestre. C'est surtout en Europe de l'Ouest que le chiffre d'affaires a diminué, à savoir de 7,6 pour cent en comparaison avec la même période de l'an dernier. Ce recul est dû à la crise économique. En Europe Centrale et de l'Est, le marché a par contre encore crû sensiblement.

Le nombre de serveurs vendus a augmenté de 4,9 pour cent. Le numéro un du marché, HP, a crû de 2,4 pour cent dans la zone EMEA, surtout grâce à la série Proliant. Par contre, IBM a vu son chiffre d'affaires serveurs se réduire de 3,8 pour cent suite aux prestations moindres dans le segment x86, alors que les mainframes System z se sont bien comportés (+11 pour cent). Sun a également vu son chiffre d'affaires diminuer de plus de 10 pour cent, ce qui lui a coûté des parts de marché. Le chiffre d'affaires de Dell a lui crû d'1,5 pour cent. L'entreprise a augmenté sa part de marché d'un demi-pourcent. Enfin, Fujitsu Siemens a perdu quasiment 20 pour cent de chiffre d'affaires et donc aussi des parts de marché.

En collaboration avec Channelweb

Le chiffre d'affaires sur le marché des serveurs dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) a régressé de 3,8 pour cent au dernier trimestre de 2008. Selon le cabinet d'analystes IDC, il s'agit là du plus important recul depuis 3 ans. Le chiffre d'affaires total sur le marché EMEA des serveurs a été de 3,99 milliards de dollars au troisième trimestre. C'est surtout en Europe de l'Ouest que le chiffre d'affaires a diminué, à savoir de 7,6 pour cent en comparaison avec la même période de l'an dernier. Ce recul est dû à la crise économique. En Europe Centrale et de l'Est, le marché a par contre encore crû sensiblement. Le nombre de serveurs vendus a augmenté de 4,9 pour cent. Le numéro un du marché, HP, a crû de 2,4 pour cent dans la zone EMEA, surtout grâce à la série Proliant. Par contre, IBM a vu son chiffre d'affaires serveurs se réduire de 3,8 pour cent suite aux prestations moindres dans le segment x86, alors que les mainframes System z se sont bien comportés (+11 pour cent). Sun a également vu son chiffre d'affaires diminuer de plus de 10 pour cent, ce qui lui a coûté des parts de marché. Le chiffre d'affaires de Dell a lui crû d'1,5 pour cent. L'entreprise a augmenté sa part de marché d'un demi-pourcent. Enfin, Fujitsu Siemens a perdu quasiment 20 pour cent de chiffre d'affaires et donc aussi des parts de marché. En collaboration avec Channelweb