Mathieu Michel
Mathieu Michel

Mathieu Michel (MR), le frère de l'ex-premier ministre Michel, devient, selon l'agence Belga, secrétaire d'Etat pour l'Agenda Numérique, la Simplification Administrative, le Respect de la Vie privée, ainsi la Régie des Bâtiments. Il prend ainsi le relais de Philippe De Backer et d'Alexander De Croo (tous deux Open VLD).

La compétence Proximus, qui appartient pour moitié à l'Etat, revient au secrétaire d'Etat en charge des Entreprises publiques. Cette fonction a été confiée à Petra De Sutter (Groen), qui succède à François Bellot (MR).

Petra De Sutter (Groen), députée européenne, isopix
Petra De Sutter (Groen), députée européenne © isopix

L'accord gouvernemental est très ambitieux sur le plan de la numérisation et de la technologie. C'est ainsi qu'il est prévu qu'une taxe supplémentaire soit imposée à des entreprises telles Google, Facebook et Amazon, que diverses procédures publiques se fassent par voie numérique et qu'on envisage davantage encore l'utilisation de données massives ('big data') et la mise à disposition de données ouvertes.

Vous trouverez ici l'aperçu complet de toutes les intentions gouvernementales sur le plan technologique.

Update 7/10/2020

La compétence des télécoms est finalement confiée à Mathieu Michel et pas à Pierre-Yves Dermagne. Ces derniers jours, notre rédaction a demandé à plusieurs reprises aux porte-parole du premier ministre De Croo qui allait devenir responsable des télécoms, sans recevoir de réponse. Cette compétence ne figure du reste même pas au Moniteur. Finalement, nous avons appris via l'IBPT qu'elle avait été confiée à Michel. Voilà pourquoi cet article est adapté en conséquence.

Mathieu Michel (MR), le frère de l'ex-premier ministre Michel, devient, selon l'agence Belga, secrétaire d'Etat pour l'Agenda Numérique, la Simplification Administrative, le Respect de la Vie privée, ainsi la Régie des Bâtiments. Il prend ainsi le relais de Philippe De Backer et d'Alexander De Croo (tous deux Open VLD).La compétence Proximus, qui appartient pour moitié à l'Etat, revient au secrétaire d'Etat en charge des Entreprises publiques. Cette fonction a été confiée à Petra De Sutter (Groen), qui succède à François Bellot (MR).L'accord gouvernemental est très ambitieux sur le plan de la numérisation et de la technologie. C'est ainsi qu'il est prévu qu'une taxe supplémentaire soit imposée à des entreprises telles Google, Facebook et Amazon, que diverses procédures publiques se fassent par voie numérique et qu'on envisage davantage encore l'utilisation de données massives ('big data') et la mise à disposition de données ouvertes.Vous trouverez ici l'aperçu complet de toutes les intentions gouvernementales sur le plan technologique.Update 7/10/2020La compétence des télécoms est finalement confiée à Mathieu Michel et pas à Pierre-Yves Dermagne. Ces derniers jours, notre rédaction a demandé à plusieurs reprises aux porte-parole du premier ministre De Croo qui allait devenir responsable des télécoms, sans recevoir de réponse. Cette compétence ne figure du reste même pas au Moniteur. Finalement, nous avons appris via l'IBPT qu'elle avait été confiée à Michel. Voilà pourquoi cet article est adapté en conséquence.