Le Mobile World Congress de Barcelone est le paradis pour tous ceux et toutes celles qui s'intéressent aux smartphones, aux wearables, à la VR et à toute autre technologie mobile. L'année dernière, un peu moins de 100.000 visiteurs avaient rallié cette ville à la Costa Brava, et il n'en sera pas autrement cette fois.

Parmi les orateurs attendus, l'on recense des noms tels Marc Zuckerberg et Lewis Hamilton, mais les véritables stars à Barcelone, ce ne seront pas ces personnalités, mais bien les tout nouveaux smartphones haut de gamme et les plus récents gadgets mobiles.

Cette édition promet du reste d'être particulièrement intéressante car quasiment tous les principaux fabricants Android lanceront au minimum un nouveau top-smartphone dans la capitale catalane. Samsung par exemple présentera dimanche soir déjà son très attendu Galaxy S7, alors que LG introduira son nouveau produit-phare, le G5, sur le marché.

A propos du S7, pas mal de détails ont déjà pris la clé des champs. C'est ainsi que l'appareil serait étanche, qu'il disposerait d'un accu de plus grande taille sous le capot moteur et qu'il aurait un look dans la lignée de son prédécesseur. Conjointement avec le S7, le S7 Edge sera également tenu sur les fonts baptismaux, à savoir la variante futuriste aux bords d'écran arrondis.

L'on ne sait pas encore grand-chose du G5 de LG, en dehors du fait que l'appareil aurait un écran toujours actif et deux appareils photo à l'arrière. Quant à son design, les rumeurs les plus folles circulent, mais le consensus provisoire semble être qu'il s'agisse d'un appareil à coque métallique avec scanner d'empreintes digitales à l'arrière.

Casque VR

Les marques chinoises telles Huawei, ZTE, Xiaomi, mais également Alcatel promettent elles aussi pas mal de choses alléchantes à Barcelone. C'est Alcatel qui essuiera les plâtres ce samedi déjà en lançant au moins une nouveauté étonnante: un smartphone (l'One Touch Idol 4S) intégré à un casque à réalité virtuelle (VR) du genre Google Cartboard.

Xiaomi de son côté sera la toute dernière marque à organiser un événement presse, le mercredi 24 février. Elle y présenterait le Xiaomi Mi5 au public.

ZTE organisera pour la première fois un grand événement presse dans le fameux hôtel W, où elle exhibera non seulement des smartphones, mais aussi d'autres appareils connectés. ZTE n'est peut-être pas encore réellement un grand nom dans le mobile, mais l'entreprise a néanmoins sorti récemment le tout premier smartphone Android à écran tactile (le ZTE Axon mini).

Quant à Huawei, on ne sait pas ce qu'elle va sortir de son chapeau. Le top-smartphone de la marque chinoise, le P9, ne serait présenté que plus tard dans l'année, ce qui n'empêche pas Huawei de prévoir ce dimanche aussi un grand événement presse.

Le successeur de l'Huawei Watch y sera-t-il présenté? Une nouvelle top-tablette sera-t-elle tenue sur les fonts baptismaux? Ou cette entreprise technologique chinoise annoncera-t-elle tout un éventail de nouveaux appareils connectés? La réponse sera connue dimanche après-midi.

Windows 10

Il se peut évidemment aussi qu'Huawei exhibe un top-appareil tournant sur la variante mobile de Windows 10. L'entreprise chinoise ne croit plus depuis longtemps déjà en Windows Phone, mais peut-être veut-elle donner une chance à Windows 10 cette fois.

Chez HP, l'on sait dès à présent avec certitude qu'elle présentera un smartphone haut de gamme à Barcelone, qui tournera sur Windows 10, mais qui sait, Lenovo, Acer ou Asus sortiront-elles quelque chose de similaire intégrant le système d'exploitation de Satya Nadella et consorts, mais rien n'est moins sûr pour l'instant.

En tout cas, Microsoft sera la grande absente à Barcelone, même si elle y aura évidemment un stand pour y présenter son nouvel appareil milieu de gamme récemment lancé (le Lumia 650).

Il est cependant bizarre que le lancement officiel de Windows 10 pour smartphones continue d'être postposé. Un an après l'introduction du Windows 10 'universel', il n'y a en tout et pour tout que trois téléphones intelligents disponibles tournant sur ce système d'exploitation. L'on est curieux de voir s'il y en aura beaucoup d'autres dans les semaines à venir (Surface Phone anyone?).

Montres connectées

Autre tendance étonnante cette année: soit nous nous trompons lourdement, soit il y aura à peine encore des lancements de montres connectées au programme. Les invitations aux conférences de presse que nous avons reçues, ne portent en tout cas quasi exclusivement que sur les smartphones.

Cela signifie-t-il que la vogue des montres connectées a déjà atteint son apogée? Le consommateur n'a-t-il pas envie de ce type de gadget? Quelle que soit la manière dont on envisage le sujet, le fait est que ces trois dernières années, ce sont les montres connectées, les bracelets intelligents et les autres gadgets de fitness qui faisaient fureur à Barcelone. Mais cette année, le vent semble avoir tourné, et ce seront de nouveau les téléphones (et la réalité virtuelle) qui donneront le ton.

Le Mobile World Congress de Barcelone est le paradis pour tous ceux et toutes celles qui s'intéressent aux smartphones, aux wearables, à la VR et à toute autre technologie mobile. L'année dernière, un peu moins de 100.000 visiteurs avaient rallié cette ville à la Costa Brava, et il n'en sera pas autrement cette fois. Parmi les orateurs attendus, l'on recense des noms tels Marc Zuckerberg et Lewis Hamilton, mais les véritables stars à Barcelone, ce ne seront pas ces personnalités, mais bien les tout nouveaux smartphones haut de gamme et les plus récents gadgets mobiles. Cette édition promet du reste d'être particulièrement intéressante car quasiment tous les principaux fabricants Android lanceront au minimum un nouveau top-smartphone dans la capitale catalane. Samsung par exemple présentera dimanche soir déjà son très attendu Galaxy S7, alors que LG introduira son nouveau produit-phare, le G5, sur le marché. A propos du S7, pas mal de détails ont déjà pris la clé des champs. C'est ainsi que l'appareil serait étanche, qu'il disposerait d'un accu de plus grande taille sous le capot moteur et qu'il aurait un look dans la lignée de son prédécesseur. Conjointement avec le S7, le S7 Edge sera également tenu sur les fonts baptismaux, à savoir la variante futuriste aux bords d'écran arrondis. L'on ne sait pas encore grand-chose du G5 de LG, en dehors du fait que l'appareil aurait un écran toujours actif et deux appareils photo à l'arrière. Quant à son design, les rumeurs les plus folles circulent, mais le consensus provisoire semble être qu'il s'agisse d'un appareil à coque métallique avec scanner d'empreintes digitales à l'arrière. Casque VRLes marques chinoises telles Huawei, ZTE, Xiaomi, mais également Alcatel promettent elles aussi pas mal de choses alléchantes à Barcelone. C'est Alcatel qui essuiera les plâtres ce samedi déjà en lançant au moins une nouveauté étonnante: un smartphone (l'One Touch Idol 4S) intégré à un casque à réalité virtuelle (VR) du genre Google Cartboard. Xiaomi de son côté sera la toute dernière marque à organiser un événement presse, le mercredi 24 février. Elle y présenterait le Xiaomi Mi5 au public.ZTE organisera pour la première fois un grand événement presse dans le fameux hôtel W, où elle exhibera non seulement des smartphones, mais aussi d'autres appareils connectés. ZTE n'est peut-être pas encore réellement un grand nom dans le mobile, mais l'entreprise a néanmoins sorti récemment le tout premier smartphone Android à écran tactile (le ZTE Axon mini).Quant à Huawei, on ne sait pas ce qu'elle va sortir de son chapeau. Le top-smartphone de la marque chinoise, le P9, ne serait présenté que plus tard dans l'année, ce qui n'empêche pas Huawei de prévoir ce dimanche aussi un grand événement presse. Le successeur de l'Huawei Watch y sera-t-il présenté? Une nouvelle top-tablette sera-t-elle tenue sur les fonts baptismaux? Ou cette entreprise technologique chinoise annoncera-t-elle tout un éventail de nouveaux appareils connectés? La réponse sera connue dimanche après-midi. Windows 10 Il se peut évidemment aussi qu'Huawei exhibe un top-appareil tournant sur la variante mobile de Windows 10. L'entreprise chinoise ne croit plus depuis longtemps déjà en Windows Phone, mais peut-être veut-elle donner une chance à Windows 10 cette fois. Chez HP, l'on sait dès à présent avec certitude qu'elle présentera un smartphone haut de gamme à Barcelone, qui tournera sur Windows 10, mais qui sait, Lenovo, Acer ou Asus sortiront-elles quelque chose de similaire intégrant le système d'exploitation de Satya Nadella et consorts, mais rien n'est moins sûr pour l'instant. En tout cas, Microsoft sera la grande absente à Barcelone, même si elle y aura évidemment un stand pour y présenter son nouvel appareil milieu de gamme récemment lancé (le Lumia 650). Il est cependant bizarre que le lancement officiel de Windows 10 pour smartphones continue d'être postposé. Un an après l'introduction du Windows 10 'universel', il n'y a en tout et pour tout que trois téléphones intelligents disponibles tournant sur ce système d'exploitation. L'on est curieux de voir s'il y en aura beaucoup d'autres dans les semaines à venir (Surface Phone anyone?). Montres connectées Autre tendance étonnante cette année: soit nous nous trompons lourdement, soit il y aura à peine encore des lancements de montres connectées au programme. Les invitations aux conférences de presse que nous avons reçues, ne portent en tout cas quasi exclusivement que sur les smartphones. Cela signifie-t-il que la vogue des montres connectées a déjà atteint son apogée? Le consommateur n'a-t-il pas envie de ce type de gadget? Quelle que soit la manière dont on envisage le sujet, le fait est que ces trois dernières années, ce sont les montres connectées, les bracelets intelligents et les autres gadgets de fitness qui faisaient fureur à Barcelone. Mais cette année, le vent semble avoir tourné, et ce seront de nouveau les téléphones (et la réalité virtuelle) qui donneront le ton.