D'après les attentes, le bénéfice de Sony sera de moitié moindre pour s'établir à 80 milliards de yens (plus de 650 millions d'euros). Avant que le tremblement de terre ne touche le Japon, il était encore question de l'année la plus rentable pour Sony en quasiment vingt ans.

Outre les effets du séisme, Sony souffre aussi d'une diminution de la demande de capteurs d'image, utilisés notamment dans les appareils photo des smartphones. Tant qu'à évoquer les smartphones, Sony prévoit ici une production en hausse, puisqu'elle devrait sortir du rouge. De plus, l'entreprise profitera des bons résultats dans le domaine des ordinateurs de jeu et dans celui des services de diffusion (streaming). Voilà du moins son attente. (Belga/WK)