Selon l'agence de presse Reuters, ces étudiants ont jusqu'à présent mis en oeuvre deux bornes de recharge de ce genre dans des camps de migrants et en préparent trois autres. Chaque borne peut recharger douze téléphones en une heure. Cela signifie que 240 personnes par jour peuvent recharger gratuitement leur smartphone.

(ANP/WK)

Selon l'agence de presse Reuters, ces étudiants ont jusqu'à présent mis en oeuvre deux bornes de recharge de ce genre dans des camps de migrants et en préparent trois autres. Chaque borne peut recharger douze téléphones en une heure. Cela signifie que 240 personnes par jour peuvent recharger gratuitement leur smartphone.(ANP/WK)