Le logiciel antivirus comptait notamment les importants fichiers d'Office Excel.exe et Graph.exe au nombre des virus. Des fichiers tels que setup.exe, uninstall.exe, reg.exe, ainsi que des fichiers de Flash d'Adobe, la Google Toolbar et les binaires Oracle étaient déjà considérés comme suspects. En fonction des paramètres choisis, ces fichiers étaient ensuite supprimés ou mis en quarantaine.Une nouvelle mise à jour est sortie cinq heures plus tard. Selon McAfee, les fichiers ne seraient pas supprimés, mais placés en quarantaine. L'entreprise a mis au point un outil permettant de restaurer ces fichiers.

Le logiciel antivirus comptait notamment les importants fichiers d'Office Excel.exe et Graph.exe au nombre des virus. Des fichiers tels que setup.exe, uninstall.exe, reg.exe, ainsi que des fichiers de Flash d'Adobe, la Google Toolbar et les binaires Oracle étaient déjà considérés comme suspects. En fonction des paramètres choisis, ces fichiers étaient ensuite supprimés ou mis en quarantaine.Une nouvelle mise à jour est sortie cinq heures plus tard. Selon McAfee, les fichiers ne seraient pas supprimés, mais placés en quarantaine. L'entreprise a mis au point un outil permettant de restaurer ces fichiers.