Apple n'a pas souhaité révéler l'importance de l'arrangement conclu, alors que lors de l'annonce de ses chiffres trimestriels, Qualcomm a quelque peu levé le voile.

Apple accusait Qualcomm d'abus de sa position dominante sur le marché des puces mobiles et a donc décidé de suspendre ses paiements. Il y a deux semaines, les deux entreprises ont cependant trouvé un accord en vue de régler le problème.

Outre le versement de plusieurs milliards, un accord pluriannuel d'utilisation de la technologie de Qualcomm a été conclu. Le géant américain des puces a enregistré le trimestre dernier un chiffre d'affaires de 5 milliards de dollars, en recul de 5 pour cent par rapport à la période correspondante de l'année dernière. Quant au bénéfice net, il a doublé pour atteindre 330 millions de dollars.