Le fabricant de puces Qualcomm se focalise toujours plus sur la XR (eXtended Reality, un acronyme couvrant la réalité augmentée, virtuelle et mixte). L'année dernière déjà, l'entreprise avait lancé la Snapdragon XR1, une puce surtout destinée aux lunettes AR et VR bon marché. Hier jeudi, la firme américaine a annoncé le modèle suivant. Qualcomm qualifie en l'occurrence la XR2 'de première plate-forme de réalité étendue supportant la 5G'. Alors que la XR1 est capable de traiter soixante images par seconde, la XR2 atteint nonante fps (frames par seconde). Selon le site technologique CNET, qui a testé la puce XR2, celle-ci pilotera l'année prochaine toute une série de casques et lunettes intelligents autonomes.

En même temps, Qualcomm conclut une "collaboration pluriannuelle" avec le développeur de jeux Niantic en vue "de mettre au point un concept intégré comprenant du matériel pour lunettes AR, des logiciels et des composants 'cloud'". Voilà ce qu'annonce Niantic Labs sur son site web. L'entreprise est connue pour ses jeux pour smartphone tels Ingress, Pokémon Go et Harry Potter: Wizards Unites. Dans les deux derniers jeux cités, les personnages sont projetés dans le monde réel via l'appareil photo du téléphone, mais l'expérience AR n'en demeure pas moins limitée. Ce type de jeu pourrait être nettement plus plaisant via des lunettes AR. Voilà qui explique pourquoi les deux entreprises s'associent à présent.

Cela ne signifie cependant pas qu'elles vont introduire elles-mêmes des lunettes AR sur le marché. Tout semble plutôt indiquer que la plate-forme XR2 de Qualcomm et les applications de Niantic seront adaptées l'une aux autres et que les deux firmes les proposeront conjointement aux fabricants de lunettes AR.

Le fabricant de puces Qualcomm se focalise toujours plus sur la XR (eXtended Reality, un acronyme couvrant la réalité augmentée, virtuelle et mixte). L'année dernière déjà, l'entreprise avait lancé la Snapdragon XR1, une puce surtout destinée aux lunettes AR et VR bon marché. Hier jeudi, la firme américaine a annoncé le modèle suivant. Qualcomm qualifie en l'occurrence la XR2 'de première plate-forme de réalité étendue supportant la 5G'. Alors que la XR1 est capable de traiter soixante images par seconde, la XR2 atteint nonante fps (frames par seconde). Selon le site technologique CNET, qui a testé la puce XR2, celle-ci pilotera l'année prochaine toute une série de casques et lunettes intelligents autonomes.En même temps, Qualcomm conclut une "collaboration pluriannuelle" avec le développeur de jeux Niantic en vue "de mettre au point un concept intégré comprenant du matériel pour lunettes AR, des logiciels et des composants 'cloud'". Voilà ce qu'annonce Niantic Labs sur son site web. L'entreprise est connue pour ses jeux pour smartphone tels Ingress, Pokémon Go et Harry Potter: Wizards Unites. Dans les deux derniers jeux cités, les personnages sont projetés dans le monde réel via l'appareil photo du téléphone, mais l'expérience AR n'en demeure pas moins limitée. Ce type de jeu pourrait être nettement plus plaisant via des lunettes AR. Voilà qui explique pourquoi les deux entreprises s'associent à présent.Cela ne signifie cependant pas qu'elles vont introduire elles-mêmes des lunettes AR sur le marché. Tout semble plutôt indiquer que la plate-forme XR2 de Qualcomm et les applications de Niantic seront adaptées l'une aux autres et que les deux firmes les proposeront conjointement aux fabricants de lunettes AR.