Broadcom a quelques fois déjà émis une offre unilatérale en vue de racheter Qualcomm. Ces tentatives ont toujours été éconduites par Qualcomm, mais à présent, il semble que cette dernière entreprise soit prête à négocier. Le résultat de ces entretiens déterminera si Qualcomm est parée pour poursuivre les négociations ou si elle reste opposée à un rachat.

Les actionnaires de Qualcomm se rencontreront le 6 mars lors d'une assemblée générale. L'on s'attend à ce qu'une partie du conseil d'administration y soit remplacée par des candidats pro- Broadcom. Broadcom offre aux actionnaires de Qualcomm 82 dollars par action, un montant qui, selon la direction actuelle de cette dernière, est une sous-évaluation de l'entreprise. Qualcomm se préoccupe aussi d'une résistance de la part des autorités antitrust au cas où les deux plus importants fabricants de puces fusionneraient. La présente réunion devrait à tout le moins clarifier les choses.