Ces reproches ont finalement abouti à un procès qu'Apple a intenté en janvier à Qualcomm aux Etats-Unis. Apple accuse en effet cette dernière de lui facturer abusivement ses puces et réclame une ristourne d'un milliard de dollars.

Le procès en question a succédé très vite aux accusations lancées par les autorités américaines à l'encontre de Qualcomm qui organiserait une sorte de monopole en recourant à des techniques faussant la concurrence.

Mais Qualcomm réagit à présent pour la première fois par ce communiqué formel: "Apple a lancé une attaque mondiale sur Qualcomm et tente d'utiliser son énorme puissance sur le marché pour imposer des conditions de licence malhonnêtes et injustifiées à Qualcomm."

Ces reproches ont finalement abouti à un procès qu'Apple a intenté en janvier à Qualcomm aux Etats-Unis. Apple accuse en effet cette dernière de lui facturer abusivement ses puces et réclame une ristourne d'un milliard de dollars.Le procès en question a succédé très vite aux accusations lancées par les autorités américaines à l'encontre de Qualcomm qui organiserait une sorte de monopole en recourant à des techniques faussant la concurrence. Mais Qualcomm réagit à présent pour la première fois par ce communiqué formel: "Apple a lancé une attaque mondiale sur Qualcomm et tente d'utiliser son énorme puissance sur le marché pour imposer des conditions de licence malhonnêtes et injustifiées à Qualcomm."