Aujourd'hui déjà, il est possible de surfer sur le réseau mobile ultrarapide à Hasselt, Anvers, Gand, Louvain, Liège, Namur, Mons et Wavre.

Avant cet été, le réseau devrait être étendu à Bruges, Malines, Charleroi, Tournai, Ostende, La Panne, Nieuport, Knokke-Heist et Blankenberge. L'on observe donc que Belgacom cible le consommateur qui résidera à la côte ces prochains mois.

La 4G a été lancée début novembre. Le successeur de la 3G promet des vitesses de navigation mobile comparables à celle d'une connexion internet fixe rapide. Conjointement avec cette extension, Proximus promet la poursuite de l'optimalisation de son réseau 3G.

Il est clair que l'entreprise entend orienter le consommateur vers la nouvelle technologie. C'est ainsi qu'à partir du mois d'avril, Proximus introduira plusieurs nouveaux tarifs et proposera un certain nombre de smartphones à un euro, en combinaison, il est vrai, avec un abonnement.

Aujourd'hui déjà, il est possible de surfer sur le réseau mobile ultrarapide à Hasselt, Anvers, Gand, Louvain, Liège, Namur, Mons et Wavre.Avant cet été, le réseau devrait être étendu à Bruges, Malines, Charleroi, Tournai, Ostende, La Panne, Nieuport, Knokke-Heist et Blankenberge. L'on observe donc que Belgacom cible le consommateur qui résidera à la côte ces prochains mois.La 4G a été lancée début novembre. Le successeur de la 3G promet des vitesses de navigation mobile comparables à celle d'une connexion internet fixe rapide. Conjointement avec cette extension, Proximus promet la poursuite de l'optimalisation de son réseau 3G.Il est clair que l'entreprise entend orienter le consommateur vers la nouvelle technologie. C'est ainsi qu'à partir du mois d'avril, Proximus introduira plusieurs nouveaux tarifs et proposera un certain nombre de smartphones à un euro, en combinaison, il est vrai, avec un abonnement.