Dans le détail, le groupe Proximus a généré, au 3e trimestre, un chiffre d'affaires sous-jacent de 1,509 milliard d'euros, en hausse de 2,5% par rapport au troisième trimestre de 2014. Cette progression s'explique notamment par la croissance soutenue du chiffre d'affaires de l'activité de base de Proximus, en hausse de 2,4% pour atteindre 1,088 milliard d'euros. "Une augmentation qui provient du solide chiffre d'affaires réalisé pour l'internet fixe, la TV, les services ICT et les services mobiles, en partie neutralisée par la baisse du chiffre d'affaires réalisé sur les appareils mobiles à faible marge", a précisé Proximus.

L'opérateur a également enregistré un EBITDA sous-jacent de 447 millions d'euros, en progression de 3,3% par rapport à la même période de 2014.

En termes opérationnels, le groupe a continué à attirer de nouveaux clients pour ses deux marques principales, Proximus et Scarlet, enregistrant "son meilleur trimestre depuis le début de l'année dans le domaine du mobile".

Concrètement, Proximus a gagné 146.000 cartes mobiles, portant son nombre total de clients mobiles à 5.882.000 à la fin septembre. Le nombre d'abonnement TV a lui aussi augmenté de 23.000 unités, à 1.716.000 clients, le nombre de lignes internet fixe progressant de 15.000 unités pour un total de 1.828.000 clients internet. Par contre, le nombre de cartes mobiles prepaid a reculé de 36.000 unités et celui des lignes de téléphonie fixe a chuté de 22.000, ramenant le volume total à 2.800.000 lignes.

"Je suis ravie de constater que l'exécution de notre stratégie continue de se traduire par de solides réalisations opérationnelles et financières", a commenté Dominique Leroy, la CEO de Proximus.

Enfin, l'opérateur versera, le 11 décembre prochain, un dividende intérimaire de 0,50 euro par action. (Belga)

Dans le détail, le groupe Proximus a généré, au 3e trimestre, un chiffre d'affaires sous-jacent de 1,509 milliard d'euros, en hausse de 2,5% par rapport au troisième trimestre de 2014. Cette progression s'explique notamment par la croissance soutenue du chiffre d'affaires de l'activité de base de Proximus, en hausse de 2,4% pour atteindre 1,088 milliard d'euros. "Une augmentation qui provient du solide chiffre d'affaires réalisé pour l'internet fixe, la TV, les services ICT et les services mobiles, en partie neutralisée par la baisse du chiffre d'affaires réalisé sur les appareils mobiles à faible marge", a précisé Proximus. L'opérateur a également enregistré un EBITDA sous-jacent de 447 millions d'euros, en progression de 3,3% par rapport à la même période de 2014. En termes opérationnels, le groupe a continué à attirer de nouveaux clients pour ses deux marques principales, Proximus et Scarlet, enregistrant "son meilleur trimestre depuis le début de l'année dans le domaine du mobile". Concrètement, Proximus a gagné 146.000 cartes mobiles, portant son nombre total de clients mobiles à 5.882.000 à la fin septembre. Le nombre d'abonnement TV a lui aussi augmenté de 23.000 unités, à 1.716.000 clients, le nombre de lignes internet fixe progressant de 15.000 unités pour un total de 1.828.000 clients internet. Par contre, le nombre de cartes mobiles prepaid a reculé de 36.000 unités et celui des lignes de téléphonie fixe a chuté de 22.000, ramenant le volume total à 2.800.000 lignes."Je suis ravie de constater que l'exécution de notre stratégie continue de se traduire par de solides réalisations opérationnelles et financières", a commenté Dominique Leroy, la CEO de Proximus. Enfin, l'opérateur versera, le 11 décembre prochain, un dividende intérimaire de 0,50 euro par action. (Belga)