Dans les centres-villes de Gand et d'Anvers notamment, les clients peuvent désormais surfer sur le réseau 5G de Proximus, mais de plus petites communes ont également été ajoutées au réseau. Il s'agit là d'une version limitée de la 5G, qui exploite l'infrastructure existante. Selon Proximus, la vitesse est de 30 pour cent supérieure à celle de la 4,5G. Pour la 5G à part entière, il conviendra d'attendre les enchères du spectre nécessaire.

Lors du démarrage le 1er avril, plusieurs villes et communes dans le sud du pays se sont offusquées qu'il n'y ait pas eu de concertation préalable. Ottignies-Louvain-la-Neuve notamment a fait allusion à la préoccupation des citoyens quant aux effets de la 5G sur la santé.

Dans la plupart des endroits en Wallonie, où Proximus avait activé son réseau 5G début avril, l'opérateur a entre-temps débranché la fiche, afin de permettre la concertation. La couverture n'est plus assurée qu'à quatre endroits.

Chez Proximus, on déclare que le déploiement en Wallonie est 'en attente', mais que l'ambition est toujours d'y poursuivre l'installation de la 5G. A Bruxelles, ce n'était de toute façon pas encore possible en raison des normes de rayonnement strictes qui y sont appliquées.

Dans les centres-villes de Gand et d'Anvers notamment, les clients peuvent désormais surfer sur le réseau 5G de Proximus, mais de plus petites communes ont également été ajoutées au réseau. Il s'agit là d'une version limitée de la 5G, qui exploite l'infrastructure existante. Selon Proximus, la vitesse est de 30 pour cent supérieure à celle de la 4,5G. Pour la 5G à part entière, il conviendra d'attendre les enchères du spectre nécessaire.Lors du démarrage le 1er avril, plusieurs villes et communes dans le sud du pays se sont offusquées qu'il n'y ait pas eu de concertation préalable. Ottignies-Louvain-la-Neuve notamment a fait allusion à la préoccupation des citoyens quant aux effets de la 5G sur la santé.Dans la plupart des endroits en Wallonie, où Proximus avait activé son réseau 5G début avril, l'opérateur a entre-temps débranché la fiche, afin de permettre la concertation. La couverture n'est plus assurée qu'à quatre endroits.Chez Proximus, on déclare que le déploiement en Wallonie est 'en attente', mais que l'ambition est toujours d'y poursuivre l'installation de la 5G. A Bruxelles, ce n'était de toute façon pas encore possible en raison des normes de rayonnement strictes qui y sont appliquées.