Le kit d'outils avait été annoncé en avril déjà sous l'appellation Project Astoria, mais depuis lors, c'est le silence radio. Avec ce kit d'émulation, il serait facile de porter les applis Android vers Windows, spécifiquement sur les tablettes et les smartphones. Voilà qui devrait permettre aux développeurs de rendre plus souvent et plus rapidement leurs applis disponibles pour la plate-forme de Microsoft.

Or à Re/Code, Microsoft affirme à présent que le projet accuse du retard. L'on ne sait cependant pas clairement s'il a été mis au frigo ou totalement supprimé. Microsoft insiste toutefois sur le fait que des outils similaires pour les applis iOS et web sont fin prêts. Il serait également bientôt possible de fondre les anciennes applications Windows dans un nouvel habit, histoire de les faire tourner sur les smartphones et les tablettes.

Par rapport à iOS et Android, Windows Phone (qui sera sous peu remplacé par Windows 10 pour les smartphones) accuse du retard en matière d'applis. Nombre d'applications populaires manquent encore et toujours à l'appel. Même si Windows est le troisième plus important système d'exploitation mobile, les développeurs choisissent souvent de se limiter à iOS et Android. Des outils tels Project Astoria devraient veiller à abaisser le seuil de développement des applis pour Windows aussi.

Le kit d'outils avait été annoncé en avril déjà sous l'appellation Project Astoria, mais depuis lors, c'est le silence radio. Avec ce kit d'émulation, il serait facile de porter les applis Android vers Windows, spécifiquement sur les tablettes et les smartphones. Voilà qui devrait permettre aux développeurs de rendre plus souvent et plus rapidement leurs applis disponibles pour la plate-forme de Microsoft.Or à Re/Code, Microsoft affirme à présent que le projet accuse du retard. L'on ne sait cependant pas clairement s'il a été mis au frigo ou totalement supprimé. Microsoft insiste toutefois sur le fait que des outils similaires pour les applis iOS et web sont fin prêts. Il serait également bientôt possible de fondre les anciennes applications Windows dans un nouvel habit, histoire de les faire tourner sur les smartphones et les tablettes. Par rapport à iOS et Android, Windows Phone (qui sera sous peu remplacé par Windows 10 pour les smartphones) accuse du retard en matière d'applis. Nombre d'applications populaires manquent encore et toujours à l'appel. Même si Windows est le troisième plus important système d'exploitation mobile, les développeurs choisissent souvent de se limiter à iOS et Android. Des outils tels Project Astoria devraient veiller à abaisser le seuil de développement des applis pour Windows aussi.