Alors que les cybercriminels ont exploité pendant longtemps les virus e-mail pour créer des 'botnets' et expédier ainsi des pourriels, ils ont à présent franchi une étape supplémentaire. Pour la première fois, en effet, MessageLabs a intercepté des virus dissimulés dans des pourriels."Pourquoi utiliser deux courriels quand un suffit?", telle semble avoir été ici l'idée sous-jacente. Et voilà comment des cargaisons de pourriels Zhelatin, connus aussi sous l'appellation Storm Worm, ont été expédiées dans le monde entier. Ce genre de courriel, qui ressemble à du pourriel destiné à influencer les cours boursiers, contient des liens vers un nouveau programme malfaisant. Celui-ci se présente comme un économiseur d'écran, mais tente d'installer le moteur Zhelatin MeSpam sur le PC cible. S'il y arrive, le PC infecté peut être commandé à distance pour... expédier encore davantage de pourriels.

Alors que les cybercriminels ont exploité pendant longtemps les virus e-mail pour créer des 'botnets' et expédier ainsi des pourriels, ils ont à présent franchi une étape supplémentaire. Pour la première fois, en effet, MessageLabs a intercepté des virus dissimulés dans des pourriels."Pourquoi utiliser deux courriels quand un suffit?", telle semble avoir été ici l'idée sous-jacente. Et voilà comment des cargaisons de pourriels Zhelatin, connus aussi sous l'appellation Storm Worm, ont été expédiées dans le monde entier. Ce genre de courriel, qui ressemble à du pourriel destiné à influencer les cours boursiers, contient des liens vers un nouveau programme malfaisant. Celui-ci se présente comme un économiseur d'écran, mais tente d'installer le moteur Zhelatin MeSpam sur le PC cible. S'il y arrive, le PC infecté peut être commandé à distance pour... expédier encore davantage de pourriels.