Winamp sera officiellement actualisé cette semaine et l'année prochaine, une version mobile du lecteur sera déployée, qui devrait servir de plate-forme audio pour toute une série de sources. Voilà ce qu'annonce Radionomy, l'entreprise belge qui possède Winamp.

Le Winamp est surtout connu comme le lecteur musical utilisant des 'skins', qui reproduisait les MP3 au début des années 2000 déjà. Le logiciel passa cependant entre les mains d'AOL, sans parvenir pour autant à se renouveler, afin de pouvoir concurrencer iTunes et d'autres services de diffusion émergents rapidement. Il se mit alors à dépérir.

Sa dernière mise à jour officielle date de 2013. Depuis lors, il fut maintenu à flot surtout par une communauté de fans du premier jour, qui le gardèrent compatible avec les nouveaux systèmes d'exploitation. Winamp aurait encore et toujours quelque cent millions d'utilisateurs par mois.

Priorité au mobile

En 2014, Winamp fut racheté par l'entreprise belge Radionomy. A l'époque déjà, cette dernière promit un ambitieux renouvellement du lecteur. Aujourd'hui, quatre années plus tard, voici que sort la première mise à jour. Et en 2019, Winamp 6 devrait faire son apparition.

"Il y aura une version entièrement nouvelle l'année prochaine avec l'historique de Winamp, mais avec une expérience d'écoute plus complète", déclare Alexandre Saboundijan, CEO de Radionomy, au site technologique Techcrunch. Outre les classiques MP3, il promet aussi un support de la musique dans le nuage, des podcasts, du streaming, etc. dans une appli mobile. Cette dernière, Winamp 6, devrait être un lecteur musical unique pour l'ensemble audio que l'utilisateur veut reproduire et ce, sur iOS ou Android.

Mais c'est ce que promet l'entreprise depuis quatre ans déjà. Pour regagner quelque peu la confiance des utilisateurs, elle sortira par conséquent d'abord une mise à jour officielle pour l'appli desktop. Elle portera la version de 5.666 à 5.8. L'update sera déployée cette semaine, mais elle s'est retrouvée sur le web il y a mois déjà. Elle contient entre autres des correctifs de bugs et le support pour Windows 10.