Le nombre d'utilisateurs actifs au quotidien de l'appli est en recul, et les joueurs consacrent aussi moins de temps au jeu par jour. L'appli est également moins souvent téléchargée.

Selon ces experts du marché, ce sont surtout les investisseurs et les directeurs d'entreprises technologiques qui reprennent leur souffle, parce qu'en moyenne, l'on consacre de nouveau plus de temps à des applis telles Facebook, Instagram, Twitter, Tinder et Snapchat. Depuis le lancement de Pokémon Go, ils étaient préoccupés du fait que l'appli réduisait l'attention accordée aux autres applis populaires.

La diminution de l'intérêt pour Pokémon Go provoque par ailleurs des migraines au sein des entreprises technologiques qui misent sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée.

(ANP/WK)

Le nombre d'utilisateurs actifs au quotidien de l'appli est en recul, et les joueurs consacrent aussi moins de temps au jeu par jour. L'appli est également moins souvent téléchargée.Selon ces experts du marché, ce sont surtout les investisseurs et les directeurs d'entreprises technologiques qui reprennent leur souffle, parce qu'en moyenne, l'on consacre de nouveau plus de temps à des applis telles Facebook, Instagram, Twitter, Tinder et Snapchat. Depuis le lancement de Pokémon Go, ils étaient préoccupés du fait que l'appli réduisait l'attention accordée aux autres applis populaires.La diminution de l'intérêt pour Pokémon Go provoque par ailleurs des migraines au sein des entreprises technologiques qui misent sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée.(ANP/WK)