Voilà ce qu'annonce The Register.

Les utilisateurs de Windows 7 et 8.1 ont encore jusqu'au 29 juillet pour installer gratuitement la mise à jour, et Microsoft voudrait que le plus grand nombre de personnes possible le fassent. Après l'introduction de Windows 10 l'été dernier, l'entreprise fait le maximum pour forcer l'update et ce, au grand désappointement des utilisateurs qui ne veulent pas migrer.

Précédemment déjà, il était clair qu'il ne suffirait plus de fermer la fenêtre émergente pour éviter l'installation de la mise à jour car celle-ci, automatiquement planifiée, allait de l'avant. Les utilisateurs devaient lire attentivement le message et cliquer sur une petite phrase pour éviter l'installation.

La croix a disparu

Microsoft en est à présent arrivée au point où la fenêtre ne peut plus être fermée. Vous devrez désormais choisir obligatoirement une date à laquelle la mise à jour sera exécutée, une date qui ne pourra ensuite plus être modifiée, comme il ressort d'une capture d'écran de The Register.

Après l'installation, l'utilisateur dispose encore de 30 jours pour en revenir à Windows 7 ou 8.1, mais il s'agit là d'une tâche assez fastidieuse et qui prend pas mal de temps, surtout quand on n'a pas voulu ladite installation.

© .