Samedi, le régulateur chinois des médias a communiqué que les plates-formes de diffusion en direct devront exercer un contrôle plus strict de leurs utilisateurs mineurs d'âge. Les jeunes de moins de seize ans ne pourront plus se livrer eux-mêmes à de la diffusion en direct. Et jusqu'à 18 ans, l'autorisation parentale sera requise.

Ces règles s'appliqueront également au don de ce qu'on appelle de petits cadeaux virtuels. Ces sont là des sortes de pourboires que les personnes qui visionnent un 'streamer', peuvent donner, et qui représentent une intéressante source de revenus pour les streamers.

Mais le visionnement sera dorénavant aussi restreint. Les plates-formes ne pourront plus proposer de services aux mineurs d'âge après 22 heures (chinoises), soit 16 heures (belges). Cette règle doit faire en sorte que les jeunes puissent dormir suffisamment.

La Chine prépare depuis un certain temps déjà des règles en matière de diffusion en direct. Les autorités ont évoqué dans le passé un chaos dans le paysage chinois, qui n'a eu de cesse de s'intensifier ces dernières années. Les jeux sont également strictement réglementés, à tel point que c'est le gouvernement lui-même qui décide quels titres sont autorisés dans le pays.

Samedi, le régulateur chinois des médias a communiqué que les plates-formes de diffusion en direct devront exercer un contrôle plus strict de leurs utilisateurs mineurs d'âge. Les jeunes de moins de seize ans ne pourront plus se livrer eux-mêmes à de la diffusion en direct. Et jusqu'à 18 ans, l'autorisation parentale sera requise.Ces règles s'appliqueront également au don de ce qu'on appelle de petits cadeaux virtuels. Ces sont là des sortes de pourboires que les personnes qui visionnent un 'streamer', peuvent donner, et qui représentent une intéressante source de revenus pour les streamers.Mais le visionnement sera dorénavant aussi restreint. Les plates-formes ne pourront plus proposer de services aux mineurs d'âge après 22 heures (chinoises), soit 16 heures (belges). Cette règle doit faire en sorte que les jeunes puissent dormir suffisamment.La Chine prépare depuis un certain temps déjà des règles en matière de diffusion en direct. Les autorités ont évoqué dans le passé un chaos dans le paysage chinois, qui n'a eu de cesse de s'intensifier ces dernières années. Les jeux sont également strictement réglementés, à tel point que c'est le gouvernement lui-même qui décide quels titres sont autorisés dans le pays.