Cette opération lui aurait permis d'économiser 156 millions de dollars, selon les plaignants, qui dénoncent "une manipulation de marché" visant à acquérir des actions à moindre coût. L'homme d'affaires a entre-temps racheté la plate-forme pour 44 milliards de dollars.

Le Wall Street Journal a annoncé que l'acquisition de Twitter par le patron de Tesla faisait l'objet d'une enquête du gendarme américain des marchés. Elon Musk avait fait état de son rachat de 9% du réseau le 4 avril, soit une semaine trop tard selon les règles en vigueur. Ce n'est pas la première fois que le milliardaire à affaire à la SEC, notamment pour ses tweets sur le potentiel retrait de Tesla des marchés.

Cette opération lui aurait permis d'économiser 156 millions de dollars, selon les plaignants, qui dénoncent "une manipulation de marché" visant à acquérir des actions à moindre coût. L'homme d'affaires a entre-temps racheté la plate-forme pour 44 milliards de dollars.Le Wall Street Journal a annoncé que l'acquisition de Twitter par le patron de Tesla faisait l'objet d'une enquête du gendarme américain des marchés. Elon Musk avait fait état de son rachat de 9% du réseau le 4 avril, soit une semaine trop tard selon les règles en vigueur. Ce n'est pas la première fois que le milliardaire à affaire à la SEC, notamment pour ses tweets sur le potentiel retrait de Tesla des marchés.