Voilà ce que révèle Computable et qui a été confirmé par la SNCB à Data News. Rulmont est ingénieur en électromécanique et robotique de l'université de Liège. Il a notamment travaillé chez WorldCom, Level3 et Indigo Software.

En 2002, il aboutit chez Belgacom, plus spécifiquement chez sa filiale BICS où il assuma le rôle de chief information & technology officer. C'est en 2013 qu'il arriva à la STIB en tant que vicepresident information systems.

A la SNCB, Rulmont succèdera à Guido Lemeire, qui en fut pendant cinq ans le CIO, mais aussi le CEO d'Ypto, dont il démissionna en juin.

Voilà ce que révèle Computable et qui a été confirmé par la SNCB à Data News. Rulmont est ingénieur en électromécanique et robotique de l'université de Liège. Il a notamment travaillé chez WorldCom, Level3 et Indigo Software.En 2002, il aboutit chez Belgacom, plus spécifiquement chez sa filiale BICS où il assuma le rôle de chief information & technology officer. C'est en 2013 qu'il arriva à la STIB en tant que vicepresident information systems.A la SNCB, Rulmont succèdera à Guido Lemeire, qui en fut pendant cinq ans le CIO, mais aussi le CEO d'Ypto, dont il démissionna en juin.