Phished a crû fortement en 2020 et annonça au début de cette année qu'elle était pleinement occupée à s'étendre dans des pays européens. A l'époque, l'Asie et les Etats-Unis étaient encore envisagés à long terme, mais à présent, l'entreprise annonce quand même l'ouverture d'une filiale à New York.

'En nous établissant aux Etats-Unis, nous voulons être là, où les hackers frappent le plus fort. Nous possédons déjà une solide empreinte en Amérique, mais nous souhaitons y enfoncer davantage l'accélérateur', déclare le fondateur et CEO Arnout Van de Meulebroucke.

L'accélérateur en question sera enfoncé par Filip Bormans, qui est nommé Sales Director US et sera ainsi responsable des ventes directes et indirectes dans le pays. Ces dernières années, Bormans a travaillé entre autres chez Kyocera, Atos, Xerox et Norriq, chaque fois dans des fonctions de vendeur. Avant cela, il fut notamment actif chez Realdolmen et Telindus.

'Nous nous lançons avec une certaine avance'

Phished est spécialisée dans les tests d'hameçonnage ('phishing') personnalisés à l'aide de l'intelligence artificielle, et dans la formation connexe. En septembre, l'entreprise s'est vu remettre un Data News Award en tant que Startup of the Year.

Aux Etats-Unis, Phished a déjà pas mal de concurrence locale, mais l'entreprise y est prête. 'Notre produit est au point. Nous commençons en effet là où nos concurrents s'arrêtent. Notre produit est d'une qualité rare, et les collègues qui nous soutiennent dans cette nouvelle aventure, sont eux-mêmes d'un haut niveau, ce qui est étonnant pour une jeune entreprise comme Phished. Nous nous lançons avec une certaine avance sur la concurrence', affirme Bormans.

Phished a crû fortement en 2020 et annonça au début de cette année qu'elle était pleinement occupée à s'étendre dans des pays européens. A l'époque, l'Asie et les Etats-Unis étaient encore envisagés à long terme, mais à présent, l'entreprise annonce quand même l'ouverture d'une filiale à New York.'En nous établissant aux Etats-Unis, nous voulons être là, où les hackers frappent le plus fort. Nous possédons déjà une solide empreinte en Amérique, mais nous souhaitons y enfoncer davantage l'accélérateur', déclare le fondateur et CEO Arnout Van de Meulebroucke.L'accélérateur en question sera enfoncé par Filip Bormans, qui est nommé Sales Director US et sera ainsi responsable des ventes directes et indirectes dans le pays. Ces dernières années, Bormans a travaillé entre autres chez Kyocera, Atos, Xerox et Norriq, chaque fois dans des fonctions de vendeur. Avant cela, il fut notamment actif chez Realdolmen et Telindus.'Nous nous lançons avec une certaine avance'Phished est spécialisée dans les tests d'hameçonnage ('phishing') personnalisés à l'aide de l'intelligence artificielle, et dans la formation connexe. En septembre, l'entreprise s'est vu remettre un Data News Award en tant que Startup of the Year.Aux Etats-Unis, Phished a déjà pas mal de concurrence locale, mais l'entreprise y est prête. 'Notre produit est au point. Nous commençons en effet là où nos concurrents s'arrêtent. Notre produit est d'une qualité rare, et les collègues qui nous soutiennent dans cette nouvelle aventure, sont eux-mêmes d'un haut niveau, ce qui est étonnant pour une jeune entreprise comme Phished. Nous nous lançons avec une certaine avance sur la concurrence', affirme Bormans.