Les oreillettes Philips Fidelio T1 semblent à première vue vouloir concurrencer directement les Sony WF-1000XM4. Ces dernières sont également sans fil et fournies dans un boîtier de recharge pratique. Les oreillettes Philips reviendront à 299 euros, soit 19 euros de plus que les Sony.

Google Assistent

Dans ces oreillettes compactes, le fabricant a quand même réussi à intégrer un grand driver dynamique de 10 mm qui, selon TP Vision, garantit d'imposantes basses. Au niveau de la technologie antibruit, chaque oreillette dispose de deux micros captant le son ambiant, après quoi un processeur le filtre le plus efficacement possible. De plus, chaque oreillette est équipée d'un troisième micro pour les appels téléphoniques et pour passer les commandes vocales via le Google Assistent.

Grâce aux technologies Bluetooth 5.2 et Google Fast Pair, les appareils Android sont automatiquement détectés pour une connexion rapide. Le codec LDAC incorporé assure en outre à la réception sans fil un rendu musical d'une haute qualité de résolution. Avec LDAC, du reste une technologie de Sony, il est possible de transférer jusqu'à trois fois plus de données (jusqu'à 990 kbps) que par audio Bluetooth conventionnelle.

Boutons à effleurement

Notons encore les boutons à effleurement sur les oreillettes, qui vous permettent de reproduire vos plages musicales, les sauter ou les mettre en pause. Un capteur IR détecte par ailleurs si les oreillettes sont en place et peut mettre la musique en pause, si l'une d'elles est enlevée.

L'autonomie de l'accu rechargeable est de neuf heures avec ANC (antibruit), plus 25 heures de reproduction après une recharge via le boîtier. En écoute sans ANC, l'autonomie est respectivement de 13 et 35 heures. Il faut compter deux heures pour recharger complètement les oreillettes.

Les Philips Fidelio T1 sont disponibles en noir ou argenté. La face supérieure du boîtier est finie en cuir Muirhead noir ou brun. Ne vous précipitez cependant pas dans une boutique, car les nouvelles oreillettes 'in-ear' sans fil ne seront disponibles qu'à partir de décembre.

Philips Fidelio T1., TP Vision
Philips Fidelio T1. © TP Vision
Les oreillettes Philips Fidelio T1 semblent à première vue vouloir concurrencer directement les Sony WF-1000XM4. Ces dernières sont également sans fil et fournies dans un boîtier de recharge pratique. Les oreillettes Philips reviendront à 299 euros, soit 19 euros de plus que les Sony.Dans ces oreillettes compactes, le fabricant a quand même réussi à intégrer un grand driver dynamique de 10 mm qui, selon TP Vision, garantit d'imposantes basses. Au niveau de la technologie antibruit, chaque oreillette dispose de deux micros captant le son ambiant, après quoi un processeur le filtre le plus efficacement possible. De plus, chaque oreillette est équipée d'un troisième micro pour les appels téléphoniques et pour passer les commandes vocales via le Google Assistent.Grâce aux technologies Bluetooth 5.2 et Google Fast Pair, les appareils Android sont automatiquement détectés pour une connexion rapide. Le codec LDAC incorporé assure en outre à la réception sans fil un rendu musical d'une haute qualité de résolution. Avec LDAC, du reste une technologie de Sony, il est possible de transférer jusqu'à trois fois plus de données (jusqu'à 990 kbps) que par audio Bluetooth conventionnelle.Notons encore les boutons à effleurement sur les oreillettes, qui vous permettent de reproduire vos plages musicales, les sauter ou les mettre en pause. Un capteur IR détecte par ailleurs si les oreillettes sont en place et peut mettre la musique en pause, si l'une d'elles est enlevée.L'autonomie de l'accu rechargeable est de neuf heures avec ANC (antibruit), plus 25 heures de reproduction après une recharge via le boîtier. En écoute sans ANC, l'autonomie est respectivement de 13 et 35 heures. Il faut compter deux heures pour recharger complètement les oreillettes.Les Philips Fidelio T1 sont disponibles en noir ou argenté. La face supérieure du boîtier est finie en cuir Muirhead noir ou brun. Ne vous précipitez cependant pas dans une boutique, car les nouvelles oreillettes 'in-ear' sans fil ne seront disponibles qu'à partir de décembre.