Sur base des dires d'initiés, l'agence de presse Bloomberg révèle que les deux entreprises négocient une possible fusion. PayPal proposerait 70 dollars par action Pinterest, ce qui porterait la valeur de l'entreprise internet à 45 milliards de dollars (38,6 milliards d'euros).

Les utilisateurs de Pinterest peuvent trier et sélectionner des images qu'ils visionnent en ligne, afin de s'en inspirer par exemple pour décorer leur intérieur. Tout comme d'autres firmes de médias sociaux, Pinterest enregistre le plus de rentrées avec la publicité.

C'est lors du pic de la crise du corona que le site gagna en popularité du fait que les gens restaient surtout chez eux. L'été dernier, l'entreprise reconnut elle-même que l'intérêt qu'elle suscitait, commençait à faiblir suite à l'assouplissement de diverses mesures anti-corona. Cette année, Pinterest a déjà perdu 16 pour cent de sa valeur à la bourse.

PayPal, qui a profité depuis le début de la pandémie de la tendance au shopping en ligne, est active ces dernières années sur le marché des rachats. La firme a ainsi racheté en 2018 la suédoise iZettle, connue notamment pour ses appareils à code PIN utilisables avec le smartphone. Et un an plus tard, PayPal absorbait le comparateur de prix Honey Science Corp pour 4 milliards de dollars.

On ignore encore ce que PayPal pourrait faire exactement avec Pinterest. Les négociations sont encore en cours et pourraient encore capoter, selon les initiés. Des porte-parole de la firme de paiements et de Pinterest n'ont pas réagi vis-à-vis de Bloomberg à propos de ces rumeurs de rachat.

Sur base des dires d'initiés, l'agence de presse Bloomberg révèle que les deux entreprises négocient une possible fusion. PayPal proposerait 70 dollars par action Pinterest, ce qui porterait la valeur de l'entreprise internet à 45 milliards de dollars (38,6 milliards d'euros).Les utilisateurs de Pinterest peuvent trier et sélectionner des images qu'ils visionnent en ligne, afin de s'en inspirer par exemple pour décorer leur intérieur. Tout comme d'autres firmes de médias sociaux, Pinterest enregistre le plus de rentrées avec la publicité.C'est lors du pic de la crise du corona que le site gagna en popularité du fait que les gens restaient surtout chez eux. L'été dernier, l'entreprise reconnut elle-même que l'intérêt qu'elle suscitait, commençait à faiblir suite à l'assouplissement de diverses mesures anti-corona. Cette année, Pinterest a déjà perdu 16 pour cent de sa valeur à la bourse.PayPal, qui a profité depuis le début de la pandémie de la tendance au shopping en ligne, est active ces dernières années sur le marché des rachats. La firme a ainsi racheté en 2018 la suédoise iZettle, connue notamment pour ses appareils à code PIN utilisables avec le smartphone. Et un an plus tard, PayPal absorbait le comparateur de prix Honey Science Corp pour 4 milliards de dollars.On ignore encore ce que PayPal pourrait faire exactement avec Pinterest. Les négociations sont encore en cours et pourraient encore capoter, selon les initiés. Des porte-parole de la firme de paiements et de Pinterest n'ont pas réagi vis-à-vis de Bloomberg à propos de ces rumeurs de rachat.