Cette adaptation a été observée par l'organisation de défense des consommateurs Test-Achats et entrerait en vigueur le 16 décembre. Quiconque ne se sera pas connecté à cette date depuis un an ou n'aura pas effectué de transaction, se verra imposé une amende de 12 euros.

L'utilisateur ne devra pas nécessairement virer de l'argent, mais comme chez beaucoup d'usagers, PayPal est associé à une carte de crédit, il y aura bien un risque que le montant de l'amende soit débité en catimini.

A peine visible

Test-Achat fait observer que PayPal même communique à peine sur la mesure prise. L'entreprise l'avait certes annoncée formellement le 29 septembre, mais elle figure au tréfonds des nouvelles conditions.

Notre rédaction a bien tenté de retrouver l'avertissement, mais en vain. Dans le contrat d'utilisation et l'aperçu des coûts de PayPal, nous n'avons rien trouvé. Plusieurs pages de conditions semblent en outre ne pas encore avoir été adaptées. Aucun mail n'a encore été envoyé aux utilisateurs pour les prévenir. Nous n'avons rien vu non plus sur les blogs et les pages d'actualité de l'entreprise à ce sujet.

Le journal flamand Nieuwsblad a été plus vigilant, semble-t-il, puisque des journalistes ont déniché le contrat d'utilisation adapté avec en page 59 quelques lignes consacrées aux 'comptes inactifs'. Si on clique sur 'supplément pour inactivité', on aboutit à la page 83 des conditions sur l'avertissement évoquant l'amende de 12 euros par an.

Cette amende soudaine n'est aucunement justifiée. La date d'imposition de l'amende n'est pas non plus claire. Test-Achats évoque le 16 décembre. Mais dans les conditions d'utilisation de PayPal, on peut lire que les nouvelles conditions seront d'application à partir du 4 janvier 2021.

Si vous vous opposez à pareille mesure, mieux vaut fermer entièrement votre compte. Vous éviterez ainsi de devoir payer l'amende, surtout si votre compte est lié à une carte de crédit et que le montant peut en être automatiquement débité.

Update 16 heures:

PayPal annonce que le montant de l'amende ne sera déduit que sur le solde de votre compte. Si vous avez associé une carte de crédit à ce compte, vous ne risquez donc pas d'être débité.

L'entreprise ajoute que les utilisateurs seront informés par courriel 60 jours, 30 jours et 7 jours avant l'application de la mesure. La date à laquelle vous devez vous connecter au plus tard pour échapper à l'amende, est fixée au 9 décembre et pas au 16 décembre.

A la question de savoir pourquoi PayPal va infliger cette amende, nous n'avons pas reçu de réponse. Il semblerait toutefois que ce soit dû au fait que les clients peuvent utiliser toute une série d'outils et que l'offre continue de s'étendre. Mais l'entreprise apporte aussi la nuance, selon laquelle les 12 euros ne devront être payés que si le compte est inactif et qu'il y a de l'argent dessus.

Cette adaptation a été observée par l'organisation de défense des consommateurs Test-Achats et entrerait en vigueur le 16 décembre. Quiconque ne se sera pas connecté à cette date depuis un an ou n'aura pas effectué de transaction, se verra imposé une amende de 12 euros. L'utilisateur ne devra pas nécessairement virer de l'argent, mais comme chez beaucoup d'usagers, PayPal est associé à une carte de crédit, il y aura bien un risque que le montant de l'amende soit débité en catimini.A peine visibleTest-Achat fait observer que PayPal même communique à peine sur la mesure prise. L'entreprise l'avait certes annoncée formellement le 29 septembre, mais elle figure au tréfonds des nouvelles conditions.Notre rédaction a bien tenté de retrouver l'avertissement, mais en vain. Dans le contrat d'utilisation et l'aperçu des coûts de PayPal, nous n'avons rien trouvé. Plusieurs pages de conditions semblent en outre ne pas encore avoir été adaptées. Aucun mail n'a encore été envoyé aux utilisateurs pour les prévenir. Nous n'avons rien vu non plus sur les blogs et les pages d'actualité de l'entreprise à ce sujet.Le journal flamand Nieuwsblad a été plus vigilant, semble-t-il, puisque des journalistes ont déniché le contrat d'utilisation adapté avec en page 59 quelques lignes consacrées aux 'comptes inactifs'. Si on clique sur 'supplément pour inactivité', on aboutit à la page 83 des conditions sur l'avertissement évoquant l'amende de 12 euros par an.Cette amende soudaine n'est aucunement justifiée. La date d'imposition de l'amende n'est pas non plus claire. Test-Achats évoque le 16 décembre. Mais dans les conditions d'utilisation de PayPal, on peut lire que les nouvelles conditions seront d'application à partir du 4 janvier 2021.Si vous vous opposez à pareille mesure, mieux vaut fermer entièrement votre compte. Vous éviterez ainsi de devoir payer l'amende, surtout si votre compte est lié à une carte de crédit et que le montant peut en être automatiquement débité.Update 16 heures:PayPal annonce que le montant de l'amende ne sera déduit que sur le solde de votre compte. Si vous avez associé une carte de crédit à ce compte, vous ne risquez donc pas d'être débité.L'entreprise ajoute que les utilisateurs seront informés par courriel 60 jours, 30 jours et 7 jours avant l'application de la mesure. La date à laquelle vous devez vous connecter au plus tard pour échapper à l'amende, est fixée au 9 décembre et pas au 16 décembre.A la question de savoir pourquoi PayPal va infliger cette amende, nous n'avons pas reçu de réponse. Il semblerait toutefois que ce soit dû au fait que les clients peuvent utiliser toute une série d'outils et que l'offre continue de s'étendre. Mais l'entreprise apporte aussi la nuance, selon laquelle les 12 euros ne devront être payés que si le compte est inactif et qu'il y a de l'argent dessus.