A San Francisco, les entreprises peuvent accueillir jusqu'à un quart de leur personnel, selon le maire London Breed. L'agence Reuters a effectué un sondage parmi quelques entreprises de la ville et constate que le retour au bureau ne se fera qu'au cours de l'été.

Chez Cisco et Dropbox, on travaillera encore à distance jusqu'en juin, alors que chez Box, ce sera jusqu'en septembre. Pinterest cite pour sa part le mois d'août, et Alphabet, la société mère de Google, cible aussi septembre. De son côté, DocuSign envisage octobre, et Twitter, Adobe, PaPal, Twilio, Yelp et Zoom préfèrent ne pas citer de date de retour au bureau.

SAP et (à terme) Slack ouvriront bientôt une partie de leurs postes de travail.

Selon Reuters, les entreprises se basent sur les chiffres de contamination actuels en Californie, mais aussi sur la préférence de leur personnel de rester encore un peu à la maison. Actuellement, tout le monde - et de loin - n'est pas encore vacciné dans cet état. Seules les personnes vulnérables le sont pour l'instant.

Le maire de San Francisco signale à Reuters par la voix d'un porte-parole qu'il s'attend à ce que les petites et moyennes entreprises accueillent plus rapidement leur personnel au bureau que les grandes.

Précédemment déjà, Facebook avait indiqué que ses bureaux resteraient fermés jusqu'au 2 juillet. Dans sa filiale de Seattle (dans l'état de Washington), dix pour cent du personnel pourront bientôt reprendre le chemin du bureau, s'ils le veulent. Microsoft rouvre aussi partiellement son siège central de Redmond (aussi dans l'état de Washington), mais n'a donné aucune information à Reuters à propos de ses bureaux de San Francisco.

A San Francisco, les entreprises peuvent accueillir jusqu'à un quart de leur personnel, selon le maire London Breed. L'agence Reuters a effectué un sondage parmi quelques entreprises de la ville et constate que le retour au bureau ne se fera qu'au cours de l'été.Chez Cisco et Dropbox, on travaillera encore à distance jusqu'en juin, alors que chez Box, ce sera jusqu'en septembre. Pinterest cite pour sa part le mois d'août, et Alphabet, la société mère de Google, cible aussi septembre. De son côté, DocuSign envisage octobre, et Twitter, Adobe, PaPal, Twilio, Yelp et Zoom préfèrent ne pas citer de date de retour au bureau.SAP et (à terme) Slack ouvriront bientôt une partie de leurs postes de travail.Selon Reuters, les entreprises se basent sur les chiffres de contamination actuels en Californie, mais aussi sur la préférence de leur personnel de rester encore un peu à la maison. Actuellement, tout le monde - et de loin - n'est pas encore vacciné dans cet état. Seules les personnes vulnérables le sont pour l'instant.Le maire de San Francisco signale à Reuters par la voix d'un porte-parole qu'il s'attend à ce que les petites et moyennes entreprises accueillent plus rapidement leur personnel au bureau que les grandes.Précédemment déjà, Facebook avait indiqué que ses bureaux resteraient fermés jusqu'au 2 juillet. Dans sa filiale de Seattle (dans l'état de Washington), dix pour cent du personnel pourront bientôt reprendre le chemin du bureau, s'ils le veulent. Microsoft rouvre aussi partiellement son siège central de Redmond (aussi dans l'état de Washington), mais n'a donné aucune information à Reuters à propos de ses bureaux de San Francisco.