Les clients qui acquièrent des produits numériques, ont le droit de les échanger dans les deux semaines suivant l'achat, stipule la réglementation européenne. Alors qu'Apple mentionnait précédemment toujours dans ses conditions de vente que tous les achats étaient 'définitifs', le géant technologique américain de Cupertino se conforme à présent à la règle européenne: mécontent d'une appli ou d'un album? Remboursé.

Les utilisateurs ne doivent même pas alléguer une raison expliquant leur insatisfaction, et Apple n'en demandera du reste pas non plus. Il va de soi que ce droit de rétractation d'Apple ne s'appliquera qu'en Europe.

Les développeurs d'applis sont furieux de la décision prise par Apple. Ils craignent que des personnes achètent une de leurs applications, l'utilisent pendant deux semaines, avant de venir réclamer leur argent.

Pour sa part, Google applique actuellement la règle selon laquelle les applis qui ne plaisent pas, peuvent être ramenées dans les deux heures suivant l'achat. L'on ne sait cependant pas si le géant des recherches se soumettra lui aussi à la réglementation européenne.