Le nombre d'appareils connectés dans les entreprises croît de manière exponentielle, mais la plupart d'entre eux ne sont pas gérés et constituent donc un risque pour la sécurité. Les actuels produits IoT ciblent principalement le profilage d'appareils et l'inventaire, et moins la détection ou le rejet d'attaques sophistiquées. Les organisations sont ainsi incitées à intégrer plusieurs produits de sécurité IoT de divers fournisseurs, ce qui génère de la complexité, des coûts supérieurs et des activités manuelles, estime Palo Alto Networks.

Et voilà où une entreprise comme Zingbox prend toute son importance. Le service basé nuage de Zingbox et la technologie d'intelligence artificielle et d'apprentissage machine offrant des possibilités d'identification tant d'appareils que de menaces accéléreront la livraison de solutions de sécurité IoT par Palo Alto Networks via les plates-formes Next-Generation Firewall et Cortex. Les organisations auront ainsi l'opportunité d'améliorer rapidement la visibilité et la protection de leur infrastructure IoT.

Le rachat annoncé sera, selon toute attente, entériné durant le premier trimestre fiscal de 2020 de Palo Alto Networks, à condition qu'il satisfasse aux conditions qui s'appliquent dans pareils cas.