Dans une interview accordée au journal Le Soir, le directeur de la STIB, Brieuc de Meeûs, cite l'exemple de Londres, où il est possible depuis assez longtemps déjà d'ouvrir les portillons d'accès au métro au moyen d'une carte de banque sans contact. Tel devrait être le cas à Bruxelles aussi à partir de 2020. "Vous maintenez l'espace d'un instant votre carte de banque sans contact devant le lecteur, lorsque vous entrerez dans le bus, le tram ou la station de métro et lorsque vous en sortirez. Le prix du voyage sera alors débité de votre compte bancaire", explique Brieuc de Meeûs dans Le Soir. Le ticket papier ne sera plus nécessaire. Le système cible l'utilisateur occasionnel et sera complémentaire aux abonnements existants et à la carte numérique Mobib. D'ici quelque mois, tous les distributeurs de tickets seront remplacés.

Pour son nouveau projet de paiement par carte de banque sans contact, la STIB suivra la norme EMV d'Eurocard, Mastercard et Visa. Cela signifie que des cartes tant de débit que de crédit pourront être utilisées à condition qu'elles intègrent une puce sans contact. Les smartphones seront en principe également compatibles via des applis qui fonctionnent avec des comptes virtualisés tels Google Pay. Votre smartphone devra alors évidemment disposer de la fonctionnalité NFC.

Un test est actuellement en cours avec 500 à 600 utilisateurs. En mars, la STIB avait déjà annoncé son projet de paiements sans contact pour les voyageurs occasionnels.