Ouverture d'une nouvelle enquête pénale sur un possible abus de données chez Facebook

14/03/19 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Aux Etats-Unis, la Justice mène l'enquête pour savoir si Facebook a enfreint la loi en partageant des données d'utilisateurs. Voilà ce que révèle The New York Times sur base des dires d'initiés.

Ouverture d'une nouvelle enquête pénale sur un possible abus de données chez Facebook

© Dino

Les plaignants auraient déjà pu consulter des documents d'au moins deux entreprises technologiques avec lesquelles des données ont été partagées. Facebook partagerait en fait des données avec quelque 150 entreprises, dont Apple et Amazon. Les entreprises technologiques sont ainsi à même de voir comment les utilisateurs de Facebook sont liés les uns aux autres et quelles sont leurs données de contact, parfois sans autorisation, selon le journal américain.

Facebook est actuellement dans la ligne de mire de plusieurs instances suite à la sinistre fuite de données vers l'entreprise de consultance Cambridge Analytica, qui avait éclaté au grand jour il y a un an. On avait alors appris que les données de millions de personnes avaient été abusées dans le cadre de la campagne présidentielle de Donald Trump.