Nokia soutiendra Orange dans sa migration vers un 'mobile access network' sur 5G. Elle fournira la technologie pour un 'single radio access network' (RAN), des outils d'automatisation, une solution de gestion du réseau et des services connexes.

Nokia déclare qu'elle proposera ainsi sa gamme 5G complète à Orange France 'pour une grande partie du territoire français', Quant à Ericsson, elle évoque un contrat d'une durée de cinq ans et se targue qu'elle sera le principal fournisseur RAN d'Orange France.

Nokia prendra à sa charge les régions occidentale et sud-orientale de la France, où elle fournit aujourd'hui déjà la 2G, la 3G et la 4G. Pour sa part, Ericsson s'occupera de l'Ile de France, du nord-est et sud-ouest de l'hexagone.

La collaboration veillera entre autres au lancement de nouveaux services à haut débit mobiles et d'applications à ultra-faible latence pour l'internet des objets notamment. 'Nous sommes ravis de notre partenariat avec Nokia et Ericsson, deux importants partenaires à long terme, en vue de développer un réseau 5G à la fois puissant et innovant. La 5G permettra de mettre au point de nouveaux use cases et services et d'offrir une meilleure expérience à nos clients et ce, dans les segments tant des consommateurs que des entreprises', précise Fabienne Dulac, CEO d'Orange France.

La France entamera au printemps les enchères du spectre de fréquences pour la 5G. Par souci de clarté, sachez que l'accord conclu ne concerne qu'Orange France et donc pas Orange Belgium.

Update 14H30'

Orange France ne s'associe pas uniquement avec Nokia, mais aussi avec Ericsson. L'article original a donc été adapté en conséquence.

Nokia soutiendra Orange dans sa migration vers un 'mobile access network' sur 5G. Elle fournira la technologie pour un 'single radio access network' (RAN), des outils d'automatisation, une solution de gestion du réseau et des services connexes.Nokia déclare qu'elle proposera ainsi sa gamme 5G complète à Orange France 'pour une grande partie du territoire français', Quant à Ericsson, elle évoque un contrat d'une durée de cinq ans et se targue qu'elle sera le principal fournisseur RAN d'Orange France.Nokia prendra à sa charge les régions occidentale et sud-orientale de la France, où elle fournit aujourd'hui déjà la 2G, la 3G et la 4G. Pour sa part, Ericsson s'occupera de l'Ile de France, du nord-est et sud-ouest de l'hexagone.La collaboration veillera entre autres au lancement de nouveaux services à haut débit mobiles et d'applications à ultra-faible latence pour l'internet des objets notamment. 'Nous sommes ravis de notre partenariat avec Nokia et Ericsson, deux importants partenaires à long terme, en vue de développer un réseau 5G à la fois puissant et innovant. La 5G permettra de mettre au point de nouveaux use cases et services et d'offrir une meilleure expérience à nos clients et ce, dans les segments tant des consommateurs que des entreprises', précise Fabienne Dulac, CEO d'Orange France.La France entamera au printemps les enchères du spectre de fréquences pour la 5G. Par souci de clarté, sachez que l'accord conclu ne concerne qu'Orange France et donc pas Orange Belgium.Update 14H30'Orange France ne s'associe pas uniquement avec Nokia, mais aussi avec Ericsson. L'article original a donc été adapté en conséquence.